lundi 3 octobre, 2022

[#MIAM] On a goûté le restau de l’hôtel Hilton de Tours

[#MIAM] c’est la rubrique d’Info Tours dédiée à la gastronomie. Et quand on teste une adresse, on ne s’annonce pas avant de s’asseoir et on paie l’addition comme tout le monde.

—————

Après un long feuilleton autour de leur chantier, les deux hôtels Hilton du haut de la Rue Nationale sont ouverts depuis mi-juillet 2021 : leurs premiers clients ont dormi sur place au moment où le Tour de France faisait étape à Tours. En prime, les deux établissements flambant neufs ont chacun leur espace ouvert au grand public, notamment avec un restaurant côté ouest. Comme on a beaucoup entendu parler du projet il fallait bien aller voir le résultat sur place. Et on l’a fait.

Si on trouve aux bâtiments une esthétique extérieure plus que discutable, on reconnaîtra que l’intérieur est relativement élégant. On s’y sentira à l’aise pour peu que l’on apprécie les ambiances lumineuses, épurées, un peu façon showroom de magasin de meubles scandinaves haut de gamme (avec musique jazzy dans les enceintes). Le plus gros regret restera éternellement que la salle de restaurant et son bar aient été placés au rez-de-chaussée et non sur un rooftop au dernier étage avec vue sur Loire. Mais bon, on ne peut pas refaire l’histoire.

Ce sont donc des tables en bois aux formes disparates et aux sièges confortables qui nous accueillent. Pas grande foule le jour de notre venue et un service plutôt rapide (déjeuner entrée-plat-dessert en 1h). La formule du midi est à 23€ pour un menu complet, 19€ pour entrée-plat ou plat-dessert et 15€ pour le plat du jour. On peut trouver moins cher dans le quartier mais cela reste honnête, en particulier si l’on rappelle qu’il s’agit du restaurant d’un hôtel 4 étoiles.

La carte ne prend pas trop de risques sans pour autant être insipide. En gros on y retrouve des classiques de la cuisine française avec une petite touche d’originalité (magret de canard avec épices mousseline de maïs ou brioche perdue avec caramel beurre salé et calvados). La formule du jour est dans le même style, avec quelques notes asiatiques. On commence ainsi par des samossas de porc servis sur une petite crème et accompagnés d’un coleslaw. Les pickles de chou-fleur violet qui parsèment la jolie assiette font leur effet (ils sont croquants et tout doux en même temps).

Pour la suite, on commande le saumon mariné avec sa sauce teriyaki. Un poisson à la cuisson réussie, bien fondant, une sauce un poil salée mais qui accompagne plutôt bien le riz et ses petits légumes. Pour finir, on commande la poire pochée au vin rouge avec son crumble et surtout sa curiosité : le sorbet absinthe. Etonnant à la première cuillère, puis finalement il s’accorde joliment avec le fruit. Précisons que l’établissement propose des brunchs chaque dimanche (29€). Et qu’il a mis en place certaines démarches vertueuses comme le compostage de ses biodéchets.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !