mercredi 7 décembre, 2022
  • Ligue contre le cancer

[Le saviez-vous ?] On peut faire du parapente en Touraine et tout le monde peut tester

Le parapente on imagine ç à la montagne ou depuis de belles falaises en bord de mer. Logique car ces régions offrent les promontoires parfaits pour prendre de l’élan et décoller. En Touraine on a bien quelques coteaux mais rien de comparable et pourtant il y a un club de parapente sur la commune d’Orbigny, quasi à la frontière avec le Loir-et-Cher et à proximité de Loches.

Le Club de Vol Libre de Tours a été fondé en 1992, au départ pour organiser des sorties parapente au départ de Tours mais en regagnant la région de Saint-Brieuc (Bretagne) ou celle du Mont-Saint-Michel (Normandie). Jusqu’au jour où l’envie de voler sans parcourir des centaines de kilomètres a émergé : « En Indre-et-Loire la seule solution c’est le treuil » résume Denis Dubois, membre fondateur et président depuis 7 ans.

Le treuil ?

« Le club est basé sur un aérodrome privé que l’on nous prête. Nous avons quatre lignes donc on peut envoyer quatre parapentes les uns derrière les autres. On déroule un câble sur une piste d’un kilomètre de long. On s’y accroche et comme avec un cerf-volant on se met face au vent pour gonfler notre aile au-dessus de la tête. Une fois que c’est fait le treuil rembobine le câble ce qui va nous faire monter. Selon les conditions sur 1km de câble on peut monter entre 300 et 500m. »

Une fois en l’air, le pilote se détache du câble et s’en va au gré des vents et des courants d’air chaud avec l’objectif de trouver des ascendants pour rester en l’air le plus longtemps possible… Et il peut aller loin : « Au départ d’Orbigny on a un record à l’Île d’Oléron, un à Périgueux et un autre à Mâcon » raconte Denis Dubois. Dans ce cas-là, l’excursion dure plusieurs heures « mais si on n’a pas de chance le vol ne dure que 5 à 7 minutes » souligne également le président. Entre les deux, il est possible d’aller à 30, 40 ou 50km vers La Roche-Posay, par exemple.

Le parapente « c’est le calme et la liberté » résume Denis Dubois. Et vous allez pouvoir le ressentir vous aussi les 25 et 26 juin lors d’un week-end portes ouvertes du Club de Vol Libre de Tours. Il propose des baptêmes à 30€ sans réservation (il faudra regarder les conditions météo avant de venir car s’il y a trop de vent ou de la pluie ce sera annulé). Les départs se feront selon l’ordre d’arrivée à partir de 10h. Au programme : le Zoo de Beauval vu d’en haut et la forêt. Et une promesse : « personne n’a été déçu lors de son premier vol ».

A noter : une seconde session de baptêmes est prévue en septembre, cette fois au profit de la lutte contre la mucoviscidose. Plus d’infos sur https://cvlt37.wixsite.com/website.

Olivier Collet / Photo : Club de Vol Libre de Tours

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !