mardi 17 mai, 2022
  • Chambray en Mai
  • Shop in Touraine
Jardins Éphémères Amboise

Replay37, 28/02/22 – Du volley, de la musique, des trains : retour sur 3 événements du week-end

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Chaque lundi on vous propose un coup d’œil sur des événements qui ont rythmé les trois derniers jours en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce dernier jour du mois de février.

 

1 – Le Tours Volley Ball bat Paris

Match difficile pour les volleyeurs de Tours ce dimanche après-midi. 3 jours après leur défaite au tie break contre les Polonais de Belchatow en demi-finale aller de la Coupe CEV, ils ont de nouveau dû gérer un match en 5 sets contre Paris dans le cadre de la 23e journée du championnat de Ligue A. Après un 1er set où il était plutôt efficace, le TVB a nettement raté la 2e manche (perdue 15-25) avant de se ressaisir dans la 3e mais de se laisser distancer dans la 4e. Les locaux ont finalement fait la différence en fin de rencontre et assoient encore un peu plus leur place de leaders après la défaite de Montpellier.

On retiendra l’hommage au peuple ukrainien en guerre avec la Russie avec, à plusieurs reprises, l’affichage du drapeau du pays sur le bord du terrain ou en tribune (un joueur tourangeau est Ukrainien et a sa famille au pays).

 

2 – Concert à Montbazon

Pour son avant dernière soirée musicale de la saison, le Château d’Artigny invitait le quartet RP. Avec Edouard Pennes à la guitare, Bastien Ribot violon, Rémi Oswald guitare et Fabricio Nicolas contrebasse. Une soirée dédiée au Jazz manouche autour de Django Reinhart mais aussi John Coltrame en passant par Charles Mingus. La prochaine soirée aura lieu le 19 mars autour du folklore des pays de l’est et de l’Argentine.

Photos : Roger Pichot

 

3 – Les secrets des conducteurs de train

Vendredi soir, la délégation tourangelle de l’Association Française des Amis des Chemins de Fer organisait une conférence sur le métier de conducteur de train à la bibliothèque de Saint-Pierre-des-Corps (par ailleurs une mine d’or pour qui s’intéresse au monde ferroviaire avec un fonds documentaire à l’ampleur quasi inédite sur le sujet). C’était l’occasion d’apprendre par exemple que la première femme à conduire un TGV a été formée dans la commune, mais aussi que la dernière session de formation sur des locomotives à vapeur remonte à 1965. On a également pu découvrir l’univers des conductrices et conducteurs souvent amenés à ne pas dormir chez eux (et jusqu’en 1987 ils devaient faire leur lit dans les foyers SNCF, même en arrivant en pleine nuit).

D’ailleurs, le métier recrute : 1 000 postes sont à pourvoir. 75% des candidates et candidats réussissent l’examen à l’issue de leur formation au centre tourangeau. Plus d’infos sur sncf.com. Une autre conférence ferroviaire est prévue samedi à partir de 10h30 Salle de la Médaille à Saint-Pierre-des-Corps.

Vitiloire
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !