vendredi 9 décembre, 2022
  • Ligue contre le cancer

[Ils l’ouvrent] A Sorigny, mobilisation pour sauver une classe de maternelle

Ce lundi 6 juin au soir, des parents d’élèves de Sorigny ont l’intention de poser des banderoles sur les grilles de l’école maternelle de la commune. L’objectif c’est d’alerter sur le sort d’une des classes qui pourrait fermer à la rentrée. Déjà menacée lors des premiers projets de carte scolaire, elle a été maintenue sous réserve d’avoir les effectifs nécessaires en septembre. Et selon les familles l’inspection d’académie peut être certaine qu’il y aura tous les enfants nécessaires à la pérennisation d’un poste de prof donc aucune raison de maintenir la mesure de fermeture provisoire.

« Aujourd’hui les effectifs demandés sont là » assure ainsi Mathilde Carno qui mène le combat, évoquant une décision « interloquante » des services de l’Education Nationale en Indre-et-Loire.

Elle étaye ainsi son propos : « Il y a 132 inscrits à ce jour contre 133 pour l’année scolaire 2021-2022, soit un delta de seulement 1 élève alors que les inscriptions sont toujours possibles jusqu’à la rentrée de septembre voire au-delà.  Pourquoi attendre alors que vous avez d’ores et déjà les chiffres sur vos tableurs ? A part faire monter le stress et la colère de chacun et de revoir pour vous comme pour nous l’organisation intégrale de la rentrée de Sorigny ? »

La mère de famille assure d’ailleurs qu’au vu des naissances sur la commune en 2020, il y a même de quoi assurer une classe pour une année supplémentaire : « En ce qui concerne les enfants nés en 2020 sur la commune, soit pour la rentrée de 2023, nous serions déjà sur une stabilité des effectifs et au vue de l’attractivité de la commune potentiellement les effectifs seront augmentés. Pourquoi ne pas simplement nous laisser le temps de stabiliser la 6e classe vu sa récente ouverture (2020) alors que les chiffres sont là ? »

Dans une lettre au directeur départemental des services de l’Education National, les parents de Sorigny s’inquiètent enfin du sort de l’enseignante dont la classe va potentiellement fermer et qui « a organisé sa vie personnelle et professionnelle en fonction de sa récente affectation à Sorigny en 2020. »

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !