samedi 23 octobre, 2021
  • Galeries Lafayette

[L’asso du moment] A Tours, une amoureuse du Japon vous apprend les bases de la langue

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Betty Guidon a vite baigné dans un univers japonisant : “Mon grand frère a beaucoup boxé là-bas et m’a raconté des trucs pas croyables. J’ai aussi découvert la culture via les mangas et la langue au lycée Balzac de Tours.” A 16 ans, elle part sur l’île du soleil levant pour la première fois via un concours de circonstances : “Une Japonaise que j’avais rencontrée avait besoin de quelqu’un pour accompagner son fils de 8 ans qui faisait la moitié de sa scolarité en France et l’autre au Japon. J’ai fait tout un périple avec sa famille. Tokyo, Hiroshima, Nagasaki, le Mont Fuji… Chaque fois que j’arrivais dans une gare, je portais un chapeau rose et les gens venaient me voir en disant ‘c’est chez nous que vous dormez ce soir’.”

Après ça, la jeune femme a multiplié les séjours, pris trois mois de cours de japonais dans une université de Kyoto en 2015 puis vécu un an dans la petite ville d’Ogaki, proche d’Osaka et Nagoya, à l’ouest de Tokyo. “J’ai réussi à trouver du travail, d’abord pour vendre des pâtisseries puis je suis devenue prof de japonais pour des étrangers : des Chinois, des Vietnamiens, des Thailandais, des Birmans…”

Des cours pour être capable de se débrouiller lors d’un voyage au Japon

Parfaitement bilingue à son retour en France, Betty fait tout pour poursuivre dans cette voie d’enseignement et finit par créer son autoentreprise de cours de japonais :

“Il y a pas mal de demande de la part de gens qui se passionnent pour ce pays ou ont envie de découvrir sa langue.”

En cette rentrée 2021, elle franchit une étape supplémentaire avec le lancement de l’association 39Japan (en japonais le 3 et le 9 se prononcent comme ‘Thank you’ ce qui donne au final ‘Merci Japon’).

La structure propose deux créneaux de cours par semaine Avenue du Danemark à Tours-Nord, juste à côté du parcours d’escalade Arkose. Il y a la session des débutants le mardi à 18h, et celle des semi-confirmés dans la foulée à 19h15. Au total 32h de cours sur l’année pour 300€ :

“On fait beaucoup d’exercices et le but c’est d’apprendre le plus vite possible. A la fin on est capable de tenir une conservation basique, on connait l’un des trois alphabets et on maîtrise la conjugaison qui est beaucoup plus simple que la nôtre. C’est beaucoup plus facile que d’apprendre les 5 000 caractères chinois. Tout se fait par syllabe et il n’y a aucun son qui n’existe pas en français. Juste il faut savoir que le R se prononce L.”

Au total, 39Japan compte une trentaine de membres. Car en complément des cours elle propose une série d’ateliers moyennant une cotisation de 15€ et une petite participation de 2 à 5€ par activité. La première prévue : calligraphie dans le courant de l’automne, puis sans doute origami ou cuisine les mois suivants. De quoi renforcer la curiosité des Tourangeaux pour les traditions nippones :

“Je pense qu’il y a beaucoup de choses à faire, y compris avec le jumelage Tours-Takamatsu qui n’est pas assez exploité.”

L’objectif final de la jeune femme serait d’ailleurs d’organiser des voyages au Japon avec celles et ceux à qui elle apprend la langue. Premier départ envisagé à l’automne 2022, une saison où les érables ont – parait-il – de formidables couleurs…

Olivier Collet

Pour en savoir plus, écrivez un mail à [email protected]

  • FILBLEU
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !