vendredi 30 septembre, 2022

La ville de La Riche refuse d’abandonner la 2e ligne de tram

« Saint-Pierre-des-Corps aura peut-être le tram avant La Riche » : voilà le genre de phrase sarcastique qu’on peut être tenté de prononcer depuis les derniers rebondissements autour du projet de 2e ligne de tram dans l’agglomération tourangelle. Pourtant, c’était sûr dès 2018-2019 : la ligne B relierait Chambray à la commune de l’ouest tourangeau à l’horizon 2025-2026. Le problème c’est que le tracé sinueux et le feuilleton autour des arbres du Boulevard Béranger de Tours ont grandement compliqué les choses…

Ainsi, en ce début d’année 2022, une majorité de voix semblent s’accorder sur l’idée d’une ligne B qui relierait uniquement Chambray à la gare de Tours. L’objectif  d’une telle décision serait de lancer les travaux au plus vite pour ne pas perdre de temps sur un tracé qui fait quasiment l’unanimité, alors que la 2e portion de la ligne divise énormément (le maire de Tours s’oppose désormais à un passage par Béranger car il y aurait trop de risques pour la survie des arbres).

Si ce scénario se confirme c’est une énorme tuile pour La Riche, commune de plus de 10 000 habitants qui compte beaucoup sur le tram pour son développement, et notamment assurer le succès de son nouveau quartier éco-conçu (Le Plessis-Botanique). La municipalité avait d’ailleurs commencé à acheter des maisons situées sur le tracé dans le but de les démolir pour élargir les rues amenées à voir apparaître des rails.

Du coup, la commune fait du lobbying pour rester dans la course. Le week-end dernier, elle communiquait par exemple sur les diagnostics archéologiques préalables aux travaux du tram, manière de dire qu’elle ne renonce pas malgré les écueils qui se dressent devant elle.

Autre démarche : ce mercredi le conseil municipal larichois a voté un vœu de soutien au projet de ligne B vers l’ouest de la Métropole. Voici ce qu’on y lit :

« Par ce vœu et considérant l’intérêt social, écologique et économique du projet, le conseil municipal de La Riche demande à l’ensemble des décideurs du projet d’assurer la poursuite du projet de ligne 2 entre La Riche et Chambray-lès-Tours,  la recherche de la meilleure solution technique,  le respect du vote unanime de la Métropole en 2018, y compris les études pour l’Est Tourangeau et leur publication et la mise à l’enquête publique du projet conforme au résultat de la concertation publique. »

Reste à savoir quel sera l’impact d’une telle initiative sur les élus métropolitains. Le sujet pourrait être abordé lundi 28 mars lors du conseil d’agglomération qui examinera notamment le budget 2022. Il faut aussi rappeler que le maire de La Riche est vice-président de Tours Métropole chargé des mobilités et donc du dossier du tram. Cela compte… même si il ne peut pas prendre de décision finale sans l’accord d’une majorité de ses collègues.

Il a tout de même des soutiens, l’Association pour le Développement des Transports en commun en Touraine lançant de son côté une pétition pour une 2e ligne intégrale qui va de l’ouest de l’agglo au sud. Elle argumente ainsi :

« Dans le cadre du projet de deuxième ligne de tramway, diverses oppositions se font entendre, soit simplement pour renoncer, soit avec des propositions inadaptées et/ou irréalistes, ceci par ignorance de certains éléments du dossier, pour des motifs égoïstes ou des querelles de clocher, mais dans tous les cas dont aucune des suggestions ne répond aux enjeux climatiques, y compris lorsque la motivation annoncée est de sauver des platanes. »

La pétition a recueilli 150 signatures en quelques heures. Elle est disponible ici.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !