dimanche 19 septembre, 2021
Ville de Tours - Mission Locale
  • CCOD
  • Région Centre - YEPS

[Tête à tête] A Joué-lès-Tours, les chapeaux hyper mode de Chantal Gomez

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Avec du feutre en laine de mouton mérinos.

On avait très envie de comprendre comment ça marchait la création de chapeaux alors nous avons rencontré Chantal Gomez alias « Les Chapeaux de Nina » à Joué-lès-Tours. Elle nous accueille dans son atelier situé dans le sous-sol de son pavillon et ça ressemble à la caverne d’Ali Baba tellement il regorge de tissus chatoyants, de chapeaux terminés ou d’autres en fabrication.

Chantal nous retrace son parcours riche d’expériences : elle a commencé comme taille-doucière graveuse sur cuivre au burin, elle a opté ensuite pour de la création de bijoux vendus dans les grands magasins parisiens, a confectionné des robes de mariées ou participé à des émissions de télévision ou du théâtre… Et enfin elle s’est mise à fabriquer des chapeaux. La matière première est constituée de feutre fabriqué avec la laine du mérinos qu’elle reçoit sous forme de cône.

Après un passage dans un bain de vapeur, le travail de la mise en forme débute : c’est long et minutieux, car le résultat final dépend de la dextérité avec laquelle elle va tendre la feutrine sur la forme en bois (forme différente pour chaque modèle). Le temps en moyenne pour fabriquer un chapeau est de 4h00 mais peut aller bien au-delà en fonction des finitions toutes faites à la mains. La machine à coudre n’intervient vraiment que pour les finitions spécifiques. Par exemple pour une commande d’une réplique d’un chapeau de Christian Dior il lui a fallu 18 heures uniquement pour le drapé et pour des chapeaux de créations théâtrales, plus d’une semaine.

Les prix moyens pour un feutre vont de 165/195 € et un petit Bibi 70/170 €. En artiste qu’elle est, elle apporte à chaque création une pointe d’originalité qui fait qu’aucun chapeau ne se ressemble.

Roger Pichot

Concerts d'automne
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !