dimanche 2 octobre, 2022

Un loup photographié en Touraine, à Cinq-Mars-la-Pile

On le savait en balade pas forcément très loin d’ici (les premiers signalements remontent à 2016 dans le Cher)… Mais cette fois c’est bien en Indre-et-Loire qu’il se trouve. Le loup… Dans un communiqué publié vendredi soir, la préfecture annonce que l’Office Français de la Biodiversité a reçu, analysé et authentifié plusieurs clichés d’un grand canidé pris ce vendredi 26 novembre à Cinq-Mars-la-Pile. La conclusion est sans appel : c’est un loup gris.

En 20 ans, et selon les autorités, c’est la 7e fois que l’observation d’un loup est ainsi confirmée en Centre-Val de Loire. La première fois en Indre-et-Loire. « A ce stade, cette observation ne permet pas d’affirmer que le loup s’installe dans le département, ni qu’il est encore présent actuellement compte-tenu de ses grandes capacités de dispersion. La capitalisation d’informations dans le temps (au moins deux hivers consécutifs) est nécessaire pour évaluer l’évolution de la situation » précisent bien la préfecture.

Bref, selon elle, pas d’emballement nécessaire (le loup peut créer des tensions, par exemple avec son impact potentiel sur le bétail quand il chasse).

Dans un livre baptisé Bestiaire de Touraine et publié récemment par Jean-Mary Couderc, on apprend que la Touraine était une terre à loups au XVIIe siècle. Dès les premières pages du livre, le géographe se penche sur le loup, « terreur de nos campagnes » et rappelle qu’on trouve des loups empaillés aux châteaux de Montrésor ainsi que Montpoupon. Mais le sujet sur lequel l’auteur se penche en particulier, c’est donc le massacre de ce qu’on appelait La Bête de Benais en 1693-1694, celle qui a fait de nombreuses victimes, en particulier des femmes et des enfants. Il liste les différents crimes, Ça s’est passé à Continvoir, Restigné, Langeais… Liste glaçante avec forces détails.

Photo d’illustration.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !