vendredi 12 août, 2022

Le DJ tourangeau qui passe l’été en Croatie

DJ DEBK fait danser les vacanciers dans un pays européen très réputé pour la qualité de ses fêtes. Il nous raconte.

Dans la vraie vie il s’appelle Clément. Après avoir commencé dans les bars d’Indre-et-Loire, DJ DEBK exporte ses platines jusqu’en Croatie depuis 2012, dancefloor reconnu comme faisant partie des plus chauds du continent via des villes comme Zagreb ou Rijeka (il est aussi passé par les pays de l’Est comme la Slovénie et la Bulgarie). « Mon style est énergique et mélange la house, l’électro et la Drum & Bass; le tout parsemé de scratch. Depuis 2014 je travaille en collaboration avec un MC de Londres : TRICKADY qui m’accompagne sur certaines de mes dates ainsi que dans mes différents podcasts » explique le jeune homme qui tient aussi beaucoup au dynamisme de ses sets et aux interactions avec le public.

DJ DEBK nous raconte l’ambiance : « A chaque fois c’est magique. Je finis épuisé mais j’en redemande. Tout est fait pour que vous plonger dans un univers qui vous en met plein les yeux, avec des performers, des jeux de lumières et diverses animations scéniques. Les gens ne viennent pas simplement en club pour danser, ils viennent y voir un véritable show avec de la bonne musique. Ils prennent plaisir à danser et se mettent très vite dans l’ambiance. On peut se permettre plus de choses lorsque l’on mixe là-bas. A ma grande surprise il y a tous les âges et tous les milieux sociaux. J’ai même une anecdote à ce sujet : à la fin d’un de mes sets à Zagreb, un homme est venu me parler, c’était un américain et il m’a dit ‘j’ai vraiment adoré ton set, j’ai 65 ans et j’ai dansé pendant les 3 heures !' »

Mais comment notre jeune tourangeau est arrivé à se faire une place jusque dans le programme d’un club classé dans le top 100 au monde ? « ça ne s’est pas fait en une semaine. J’ai dû y aller plusieurs fois, montrer ce que je savais faire et obtenir des contacts. Le conseil que je peux donner est de ne pas avoir peur de tenter sa chance, même si cela parait fou. Une fois que votre travail est reconnu, les gens sont très ouverts. » Et être Français peut être un atout : « certains DJs français sont plus connus hors de nos frontières que dans notre propre pays. Les Français ont une bonne réputation concernant leur musique. ils sont généralement reconnus pour bien préparer leur set, pour faire des productions originales, en gardant une touche française. »

DJ DEBK espère maintenant étoffer son passeport et continuer à parcourir les clubs de la planète, pourquoi pas sur d’autres continents. Il nous promet aussi d’autres projets différents même si ça restera en lien avec la musique. A suivre, donc.

Olivier COLLET
Photo de Une : DR / Autres photos : James TECHER

www.deejaydebk.comwww.facebook.com/djdebk / www.soundcloud.com/djdebk / www.youtube.com/djdebktv

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !