jeudi 9 février, 2023

Crash de Vouvray – Déjà 1700€ récoltés pour La Bellangerie

Un collectif qui s’est créé juste après l’accident recueille les nombreux dons offerts dans la région.

Sa page Facebook réunit déjà plus de 150 amis : le Collectif Solidarité Bellangerie s’est créé dès jeudi dernier, juste après le retentissant crash d’un Alphajet sur le foyer de l’ADAPEI à Vouvray, causant la mort d’un résident de 63 ans et faisant également 6 blessés. « On a eu de très nombreux appels de particuliers de Vouvray mais aussi de Fondettes, Tours ou St-Piere-des-Corps » explique Anne-Marie Domignos-Brunet qui gère le « standard » : « lundi, j’étais au travail et le téléphone n’a pas arrêté de sonner, j’aurais presque dû prendre ma journée de repos ». Et elle raconte que les personnes qu’elle a au téléphone sont encore sous le choc, même plusieurs jours après le drame : « j’ai eu une dame mercredi dont je sentais la voix trembler… ».

Qui sont ces gens ? « Souvent des personnes qui ont un lien avec La Bellangerie, qui connaissent par exemple des salariés ». Après une semaine d’existence, le collectif – qui n’a pas créé de structure associative – a reçu 1700€ de dons, par chèque ou espèce. « Nous sommes aussi en attente d’un don propose par une banque » ajoute Anne-Marie ce qui montre donc que des professionnels aussi sont touchés par l’événement. Il est bon de noter que le collectif n’encaisse rien : tous les chèques sont à faire au nom de l’ADAPEI et une première remise d’enveloppe est prévue dès la semaine prochaine, avant Noël : « Nous voulions faire un geste symbolique avant les fêtes. Une famille est en deuil, il ne faut pas l’oublier ». Quant aux dons en nature, ils sont à proposer directement au foyer. La Croix Rouge de Fondettes s’est notamment manifestée.

Prise en accord avec l’association qui gère ce foyer pour personnes handicapées, la décision de lancer cet appel aux dons a donc été prise par un groupe d’une dizaine de personnes, des habitants de Vouvray qui se connaissaient déjà et qui ont ressenti le besoin de s’engager tout de suite. « C’est un mouvement spontané, on s’est dit qu’il fallait faire quelque chose. Tant qu’on aura un retour de dons, on continuera. La solidarité ne s’arrêtera pas le 31 décembre ». Du coup, le CSB réfléchit à d’éventuelles actions ou animations pour 2015, afin de ne pas briser cette chaîne surtout qu’il faudra beaucoup de temps pour effacer les traces du crash sur le site : « on a déjà proposé notre aide pour déblayer les lieux » ajoute Anne-Marie, « ils savent qu’ils peuvent compter sur nous, on attend les directives, on fera en fonction de nos possibilités ».

Olivier COLLET

SOLIDARITE BELLANGERIE, 32 rue Gambetta, 37210 Vouvray

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !