jeudi 9 février, 2023

Ils veulent installer des panneaux solaires sur les toits de Touraine

On appelle ça une action citoyenne de production d’énergie.

Le projet en est encore au stade de l’embryon mais Frédéric Messirejean a déjà eu pas mal de temps pour le ficeler et trouver des arguments afin de le défendre. Associé à 4 habitants de La Riche, ce Tourangeau fait partie du Collectif Tourangeau pour une Energie Citoyenne dont le premier objectif est de créer une entreprise coopérative gérant des panneaux solaires. « On a besoin d’au moins 30m² de toiture orientés plein sud, sur une école par exemple. Mais il faut l’accord d’une mairie… ». Le coût de cette installation est estimé à 20-25 000€ et ensuite l’électricité produite est revendue à EDF afin de générer des revenus.

Forcément, pour que l’idée devienne réalité il faut des financeurs, car même si une partie du budget peut être financée par un emprunt, il vaut mieux aller voir les banques avec un apport. Mais, à la différence d’un investissement classique dans une société, l’objectif ne doit pas être le profit mais plutôt l’épargne : « on peut imaginer un rendement d’1 à 2% par an » détaille Frédéric Messirejean qui ajoute que les contributeurs pourront, en théorie, récupérer leur argent à tout moment s’ils en ont besoin mais qu’ils ne bénéficieront des « intérêts » éventuels qu’après un certain nombre d’années (sans doute 7 ou 8).

« Les Allemands et les Danois sont à la pointe sur ce type d’entreprises alors qu’en France on ne compte qu’une vingtaine de projets à ce jour, mais ils fonctionnent bien. Ca va du panneau solaire à 4 éoliennes pour 12 millions d’euros en Bretagne, c’est un autre moyen de mettre de l’argent en épargne, on parie sur un projet de l’économie sociale et solidaire, un nouveau mode de production d’énergie ». Et si tout se passe bien, la structure ainsi lancée peut amorcer de nouvelles installations de panneaux solaires, mettre en place des formations dans les écoles ou embaucher des salariés, le rêve secret de Frédéric Messirejean mais il est conscient que cela prend du temps.

« Si nous allons au bout, ce serait une première en Touraine et en région Centre » ajoute le jeune homme qui espère convaincre les politiques désireux de s’engager dans ce genre d’aventure, « pas la ville de Tours, c’est trop grand, elle a sans doute d’autres priorités mais des communes de l’agglo ce serait bien », du style La Riche ? On le disait, il faut l’accord de la municipalité pour débloquer les choses, sachant que la ville peut aussi financer le projet et que « quelle que soit la somme donnée, chaque contributeur a une voix lors des votes » car toutes les décisions se prennent en démocratie.

« En général, les collectifs réunissent 100 à 200 personnes. Et même si autour il y a toujours quelques mécontents, ce sont des projets moins polémiques que des parcs de panneaux solaires dans la nature » prend bien soin de noter Frédéric Messirejean faisant par exemple référence au dossier du parc photovoltaique en projet à Larçay. Une réunion sur les ambitions du Collectif Tourangeau pour une Energie Citoyenne aura lieu le 16 décembre, à 20h30, salle Ronsard à La Riche.

Olivier COLLET

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !