mercredi 30 novembre, 2022

[En vitrine] Une librairie-café en plein centre-ville à Chinon

Un commerce où l’on peut acheter des livres et se poser devant une tasse de café, on a aimé ça Rue Bernard Palissy à Tours (La Vagabonde) ou dans le centre de St-Pierre-des-Corps (L’Oiseau Vigie). On découvre maintenant à Chinon.

Audrey Gaimon vient d’ouvrir Le Murmure Place de Hofheim, tout près d’une papeterie mais aussi d’une bijouterie également nouvelle dans le paysage local. Selon certains de ses amis, cette Francilienne d’origine parlait déjà de créer sa boutique au collège. Entre Paris et la Bretagne, elle a suivi un parcours cohérent pour la mener jusque-là : études de lettres modernes à La Sorbonne, diplôme d’administration pour la gestion de projets culturels, communication, travail pour le prix SNCF du polar et – plus récemment – une expérience dans un espace culturel d’hypermarché lors de son arrivée dans la région.

Désormais installée à Seuilly – et en couple avec un Tourangeau qui l’a convaincue de venir habiter dans le coin, proche de ses parents originaires de l’Indre – la libraire tient une boutique qui lui ressemble :

« A mon sens c’est un lieu d’échange, très intime. A travers un livre qu’on propose ou recherche on en dit énormément sur soi… sans en dire. C’est très particulier. »

Son idée est de faire dans l’éclectisme, des meilleures ventes aux ouvrages de maisons d’édition plus confidentielles. Un tiers des étagères sont remplies de BD ou mangas (mais pas vraiment de comics), un autre tiers du stock est dédié à la littérature jeunesse et le reste aux romans ou autres ouvrages adultes avec une sensibilité particulière sur la nature, la cuisine, le vin ou le féminisme.

Dans l’idée, Audrey Gaimon espère participer à la redynamisation de la place. Elle est d’ailleurs soutenue par la communauté de communes qui lui a trouvé le local mais aussi l’agence régionale du livre (Ciclic) ou Initiative France Touraine. C’est la seule librairie généraliste de centre-ville à Chinon, et elle espère prouver que ça manquait. D’où l’idée du café pour attirer un public pas forcément conquis de base par un simple commerce de livres (les produits y sont locaux avec du café torréfié à Loudun, des infusions produites à Sennevières près de Loches et du jus de pomme d’Azay-le-Rideau).

Des rencontres et événements culturels sont également annoncés (dédicaces, lectures ou concerts).

Olivier Collet

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !