jeudi 8 décembre, 2022
  • Ligue contre le cancer

La suppression des Folies Foraines ne passe pas

L’opposition municipale jocondienne s’insurge, la mairie répond.

« Chanter la route, l’itinérance et les rencontres humaines, partager les couleurs, les parfums et les épices de l’Orient… » : voilà comment le site de la mairie de Joué-lès-Tours présentait les Folies Foraines de l’an dernier. C’était il y a pile 52 semaines. Depuis ? Plus rien. Et manifestement c’est définitif.

« Sans rien dire aux habitants, (le maire) Frédéric AUGIS et sa majorité UMP viennent de supprimer (l’événement) mettant fin à ce rendez-vous culturel qui accueillait autour des spectacles, des animations et de la fête foraine, petits et grands, de tous les quartiers de notre ville » se désole ce mercredi l’opposition municipale de gauche emmenée par l’ancien maire Philippe Le Breton qui ajoute « Nous condamnons ce choix de réduire l’accès à la Culture surtout à l’heure où la crise frappe durement les jocondiens. La Culture doit rester une priorité municipale : elle permet la rencontre, l’émotion et le partage avec les artistes ».

La fin des Folies Foraines ? « Pas une question de coût » selon la mairie

Les Folies Foraines faisaient-elles trop « doublon » avec Les Années Joué ? En tout cas sur Internet, plusieurs amoureux de l’événement s’opposent aussi à cette décision : « si ça continue il n’y aura plus rien à Joué-lès-Tour,s ville morte » écrit par exemple une femme sur Facebook. Contactée ce soir, la mairie de Joué-lès-Tours justifie son choix : « avec les Autos Enjouées, cela faisait deux grosses manifestations en septembre et une charge trop importante pour les services municipaux » nous dit le service communication où l’on se souvient de « n’avoir pas vu le jour » lors de l’organisation conjointe des deux événéments en 2012.

« La décision a été prise début juillet et ce n’est pas du tout une question de coût. L’objectif était de donner plus d’ampleur aux Autos Enjouées qui ont très bien marché. Mais, pour 2015, nous aimerions organiser un nouvel événement phare pour le mois de septembre ». Selon la mairie ce projet est en pleine réflexion, tout est envisagé mais il y a une certitude : le nom des Folies Foraines ne sera pas conservé. Par ailleurs, Joué-lès-Tours réfléchit à une nouvelle formule des festivités de Noël pour la fin de l’année « car l’ancienne version s’essouflait ». En résumé, la nouvelle municipalité efface (presque) tout et recommence.

Olivier COLLET

Photo : l’affiche 2013 des Folies Foraines.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !