Tours

Les associations tourangelles se dévoilent sur ActiPop

Ce nouveau site Internet recense toutes leurs activités, tout au long de l’année.

Septembre, c’est toujours la période où l’on cherche une nouvelle occupation pour l’année qui commence. Sport, musique, danse, théâtre… ce ne sont pas les possibilités qui manquent dans l’agglomération tourangelle, et on peut d’ailleurs s’en rendre compte en visitant les nombreux forums des associations organisés en ce moment (à Joué-lès-Tours ce samedi 2 septembre, à Tours le 10…). Ces moments, toujours très populaires, sont idéaux pour comparer les propositions des uns et des autres, rencontrer les futurs professeurs, assister à des démonstrations ou tester sa motivation. Mais si on ne peut pas y aller pour une raison ou pour une autre, on fait comment ?

A 30 ans, Nordine Merniz a peut-être une solution. Tourangeau depuis son premier cri, il a 10 ans de carrière dans l’associatif à son actif, dans le monde du théâtre (il a notamment été prof). Récemment, il a repris des études à l’Université François Rabelais, sur le site des Deux-Lions, et il s’apprête à soutenir son mémoire sur son grand projet du moment : ActiPop, un site web pour trouver facilement une activité à pratiquer après le boulot ou en rentrant de l’école.

Un outil de communication gratuit pour les associations

« Quand on fait du théâtre, on passe beaucoup de temps à chercher des adhérents, j’ai donc voulu créer un outil pour se faire connaître plus facilement » explique Nordine. « En parallèle, les gens mettent souvent du temps à trouver des loisirs. Par exemple, quand vous cherchez un cours sur le web, vous tombez sur des pages Facebook qui ne sont pas à jour, des informations qui datent de l’année d’avant… Et en plus elles ne sont pas toujours complètes. Une amie qui partait vivre à Rennes a eu beaucoup de mal à trouver un cours de dessin correspondant à son niveau et ses tarifs près de chez elle. »

Du coup, il a inventé un moteur de recherche supposé résoudre ces deux problèmes d’un seul coup. Sur ActiPop, les associations peuvent créer des pages où elles détaillent leurs propositions, du cours de country à l’entraînement de rugby en passant par les ateliers bricolage. Elles renseignent les tarifs, les horaires, la date de début de l’activité, sa date de fin… Et c’est en ligne ! L’internaute qui se connecte va ensuite pouvoir faire une recherche en fonction de son âge, de sa ville, de ses disponibilités voire de son niveau (s’il est débutant ou confirmé, par exemple). Après ça, il ne lui reste plus qu’à parcourir les pages et à prendre les contacts qui l’intéressent.

330 propositions sur Tours Métropole

« C’est en quelque sorte un forum des associations en ligne accessible toute l’année » résume Nordine qui vient de s’installer dans l’espace de coworking de Mame, l’accélérateur de jeunes pousses de la métropole de Tours. Également soutenu et accompagné par Pépite, il a lancé son site en juin et contacté dans la foulée un grand nombre d’associations des 22 communes de l’agglo pour leur proposer de se référencer gratuitement sur ActiPop, la recherche d’activités étant également gratuite pour les utilisateurs, « et ça restera toujours comme ça » promet l’entrepreneur.

Développé avec deux autres personnes, le site rassemble aujourd’hui 330 pages d’activités sur Tours Métropole. Plus de 15 000 pages ont été lues en trois mois. Pour s’assurer que les associations qui se connectent sont fiables, Nordine leur demande de renseigner un numéro Siret ou RNA qui permet de justifier leur existence auprès de l’administration. Afin d’éviter les informations périmées, il a aussi mis en place un système d’archivage des pages dès que la saison de cours ou d’entraînements est terminée. Charge ensuite à l’association ou au club d’actualiser ses informations pour l’année suivante.

« On va voir si le projet intéresse et si c’est le cas on l’étendra à d’autres villes et on développera un modèle économique » précise aujourd’hui Nordine qui voit son moteur de recherche comme un vrai coup de pouce pour les nouveaux habitants de Tours, les familles ou les étudiants : « on a aussi une catégorie vacances scolaires pour des stages périodiques » indique-t-il. De la couture au self défense, de la danse bollywood au cirque, il faudrait vraiment être difficile pour ne pas trouver son bonheur sur ActiPop.

Olivier COLLET