Tours

Jean-Vincent Placé flatte Tours et la French Tech Loire Valley

Le secrétaire d’Etat était à Mame ce jeudi.

Un an et demi après la visite de la secrétaire d’Etat en charge du numérique Axelle Lemaire, la Cité de la Création et du Numérique de Tours installée dans l’ancienne imprimerie Mame a vu passer Jean-Vincent Placé, secrétaire d’Etat chargé de la simplification et de la réforme de l’Etat. Accompagné des élus et du préfet ce jeudi, il a fait le tour du bâtiment « lieu totem de la French Tech Loire Valley » (qui regroupe notamment Tours et Orléans), faisant même un coucou improvisé au buste de Gutemberg situé dans le sous-sol.

Le représentant du gouvernement qui a passé pas loin de 2h sur place (ce qui est assez long pour une visite ministérielle) a également pu échanger avec une dizaine de chefs d’entreprises installés dans cette grande pépinière, que l’on appelle un incubateur de start-ups. Aujourd’hui, les locaux affichent complets avec 35 sociétés et près de 80 salariés. Des travaux viennent d’être votés pour poursuivre l’aménagement « car on a une liste d’attente » nous explique-t-on à Tour(s)Plus (qui commercialise les bureaux).

En projet aussi pour l’ancienne imprimerie, qui cohabite avec l’Ecole des Beaux-Arts, l’installation d’un nouveau lieu de vie avec restaurant, bar, espace de coworking et animations : « nous voulons accueillir 200 événements par an dans ce lieu qui va encore évoluer, qui est voué à évoluer en permanence avec des entreprises qui partent une fois qu’elles sont bien lancées. » Prochain grand rendez-vous : un start-up week-end pour créer des entreprises en 54h fin novembre.

A tous ces entrepreneurs, Jean-Vincent Placé n’a adressé qu’un seul message : « je suis à la recherche d’idées donc bougez-vous, agissez !» Le tout sur un ton satisfait. De là à convaincre ses collègues de passer commande à certains d’entre eux ? Après tout, il y en a bien un qui travaille déjà avec le gouvernement australien.