lundi 6 février, 2023

Une pétition pour faire baisser les indemnités des élus Tourangeaux

Elle est initiée par le conseiller municipal MoDem Pierre Commandeur.

Manifestement, même un an après les élections municipales, une bonne partie de l’opposition ne digèe toujours pas que l’équipe d’élus derrière le maire de Tours Serge Babary bénéficie d’indemnités en hausse Ainsi, les combats de deux groupes politiques différents et non alliés repprennent leur fronde cette semaine : les Verts et l’extrême gauche (dans le cadre de la campagne des départementales) mais aussi le centriste Pierre Commandeur, président du MoDem37.

Celui-ci, qui ne perd jamais une bonne occasion de remettre le sujet sur la table en conseil municipal (et par la même occasion d’agacer Serge Babary qui lui répond toujours la même chose) a franchi une étape supplémentaire cette semaine en lançant une pétition sur Internet afin d’inciter l’équipe municipale à revenir sur sa décision. Voici ce qu’il écrit :

« Lors du conseil municipal du 9 février vous avez dit, concernant le budget de la ville de Tours : « il faut trouver entre 8 et 10 millions d’euros ». (…) Depuis que vous avez été élu Maire, vous ne cessez de dire que la situation financière de la ville est « catastrophique », et que nous devrons faire des efforts (…) Pourtant, lors du conseil municipal du 26 mai 2014, vous avez décidé d’augmenter les indemnités des élus en moyenne de 15%. Vous avez répondu aux élus qui se sont opposés à cette augmentation « ce que je trouve indécent, c’est de surfer sur une vague populiste ». Ce que nous trouvons indécent, c’est de s’augmenter tout en constatant une situation financière difficile !

Nous vous demandons donc de donner l’exemple et de renoncer à cette augmentation et de revenir aux montants alloués par la précédente équipe municipale. Ainsi, ce seront 160 000 euros par an qui pourront être utilisés directement au service des habitants. Cette somme représente par exemple :5 postes d’accueil au service des Tourangeaux, 3 fois le budget des subventions aux domaines emploi et enseignement supérieur, deux tiers du budget d’achat des livres pour les bibliothèques de Tours, 3 fois la subvention au florilège vocal de Tours, deux tiers de la subvention annuelle au Tours Football Club, 40 fois la subvention annuelle à la banque alimentaire de Touraine… »

Pour l’instant, sa campagne démarre timidement avec moins d’une cinquantaine de signatures.

O.C.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !