jeudi 9 février, 2023

Attentats : la mobilisation est retombée

Il n’y avait presque personne au rassemblement organisé ce vendredi.

« Les gens oublient vite » se plaint une femme devant l’Hôtel de Ville de Tours… Sous quelques gouttes de pluie et à la lueur de bougies, ils ne sont qu’une trentaine à être venus rendre hommage aux 17 victimes des attentats de la semaine dernière à Paris, 1000 fois moins que dimanche dernier (il faut aussi souligner que la communication a été beaucoup plus discrète). « Je ne m’attendais pas à voir plus de 100 personnes ce soir, les gens ont d’autres intérêts… » explique celui qui a organisé cet événement citoyen pour ne pas oublier les morts. Il ne le cache pas : il est déçu. « Dimanche, la plupart des personnes n’ont pas pu participer à la minute de silence ou à la lecture des noms. Moi le premier. Alors j’ai voulu initier un moment de recueillement ». Pour le coup, c’était dans la plus stricte intimité : « Je comprends que les gens aient autre chose à faire un vendredi soir mais ça amène à s’interroger… » conclut-il.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !