vendredi 12 août, 2022

Les avocats tourangeaux plaident en pleine rue

Ils manifestaient contre la réforme de l’aide juridictionnelle ce lundi après-midi sur les marches du Palais de Justice.

Des avocats qui bloquent le tram de Tours : ce n’est pas vraiment une image habituelle. C’est pourtant la deuxième fois en un an que la profession se mobilise. Fin 2014 c’était contre la Loi Macron, cette fois c’est face à une réforme de Christiane Taubira. En l’occurrence celle qui vise à modifier les règles de l’aide juridictionnelle, mesure qui permet aux plus pauvres d’avoir accès à la justice, leurs avocats étant alors rémunérés par l’Etat.

Ca fait une semaine que les robes noires sont en grève. Ce qui signifie que de nombreux procès sont reportés au tribunal de Tours. Sur les 270 avocats inscrits au barreau de Tours, une centaine s’est réunie devant le Palais de Justice à 14h ce lundi avant de descendre dans la rue pour stopper le tram 10 minutes et distribuer des tracts. Leur but : expliquer à la population pourquoi ils se mobilisent. Parce qu’ils savent bien qu’ils sont vus comme une profession de privilégiés, déjà très bien rémunérée.

S’ils sont en colère les avocats, c’est parce que les indemnités de l’aide juridictionnelle n’ont pas été réévaluées depuis 2007. Ils demandent donc leur augmentation de 30 à 40%, en vertu des charges importantes dont ils ont à s’acquitter. Une position que semble partager la garde des sceaux après avoir déjà renoncé à ponctionner dans les caisses des avocats pour financer l’aide juridictionnelle ce qui était leur première revendication. Les discussions ont repris ce lundi et des annonces pourraient être faites mercredi soir. C’est à ce moment-là que les grévistes décideront ou non de poursuivre leur mouvement.

Olivier COLLET

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !