mardi 17 mai, 2022
  • Shop in Touraine
Jardins Éphémères Amboise

TGV Tours-Paris : une promesse de baisse des tarifs en 2022, mais…

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La polémique revient à intervalles réguliers dans l’actualité : les billets de TGV seraient trop chers entre Tours et Paris en faisant l’une des lignes les plus chères de France avec Paris-Le Mans ou Paris-Reims, surtout à la dernière minute et sans carte de réduction. Ainsi, on serait parfois proche des 100€ l’aller simple (quand les tarifs les plus bas sont autour de 15€ le trajet lors de promotions ou avec un programme Avantage de la SNCF).

L’association des usagers de la ligne a dénoncé la situation il y a quelques jours, interpellant les élus locaux et recevant notamment le soutien du maire de Tours Emmanuel Denis :

« Les Tourangelles et les Tourangeaux ne doivent pas être les victimes de la forte variabilité tarifaire pratiquée par la SNCF. Le train doit rester à la portée du plus grand nombre. Ce sujet mérite une vraie mobilisation transpartisane des élus tourangeaux. »

Le député LREM de Tours Philippe Chalumeau prend également part au débat en évoquant le résultat d’une rencontre avec le ministère des transports, en compagnie du sénateur centriste Pierre Louault :

« Avec le vote du budget de l’État à l’Assemblée nationale, les prix devraient descendre dès 2022. En effet, les députés ont adopté un amendement qui supprime deux taxes qui pèsent sur la SNCF (la taxe sur le résultat des entreprises ferroviaires (TREF) et la contribution de solidarité territoriale (CST)). En 2022, ces taxes baisseront et elles seront définitivement supprimées en 2023. »

Traduction : cette baisse des taxes – dont on ignore l’impact précis pour les voyageurs – ne se fait pas que sur la ligne Tours-Paris. Si les prix diminuent, ils se réduiront aussi pour tous les autres trajets. A moins d’un traitement de faveur, les TGV qui desservent l’Indre-et-Loire resteront donc toujours parmi les plus onéreux.

Sachant que d’autres dossiers de discorde avec la SNCF n’avancent pas depuis plusieurs mois, voire plusieurs années (réduction de desserte ou relance d’une navette Tours / Saint-Pierre-des-Corps), on ne peut que constater un dialogue de sourds entre les deux partis et on voit mal quel pourrait être le déclic pour un déblocage de la situation.

Vitiloire
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !