mardi 17 mai, 2022
  • Chambray en Mai
  • Shop in Touraine
Jardins Éphémères Amboise

LEGISLATIVES A TOURS : La candidature de Céline Ballesteros confirmée

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le parti Les Républicains l’a officiellement investie ce week-end.

Ce n’est pas vraiment une surprise. Lors de son Conseil National ce week-end, le parti Les Républicains n’a pas fait qu’investir officiellement François Fillon comme candidat à la présidentielle pour cette année 2017, il s’est aussi penché de près sur les investitures pour les élections législatives des 11 et 18 juin. En Indre-et-Loire, l’adjointe au maire de Tours en charge du commerce et vice-présidente du Conseil Départemental en charge de la culture et du sport Céline Ballesteros avait été préselectionnée. Ce samedi, elle a été confirmée, malgré la contestation de sa légitimité par une de ses collègues du conseil municipal tourangeau, Françoise Amiot, en charge des finances et également élue Les Républicains.

Avec d’autres élus qui ont soutenu François Fillon dans sa campagne des primaires (comme Thibault Coulon), François Amiot espérait faire pencher la balance grâce à sa fidélité à l’ancien premier ministre. Clairement, cela n’a pas suffi, le poids des grands élus du département (le N°1 des LR du département Frédéric Augis, le député Philippe Briand, le maire de Tours Serge Babary ou la députée Claude Greff – ancienne ministre de Fillon) ayant été plus important.

Cependant, elle nous l’avait déjà annoncé, et elle l’a confirmé dans une interview à TV Tours cette semaine, Françoise Amiot compte bien coûte que coûte se présenter aux législatives à Tours. Au risque donc de semer la zizanie à droite, voire d’apparaître très marginalisée au soir des résultats. Il ne lui sera pas facile de faire campagne au nom de François Fillon alors que dans le même temps tout l’appareil du parti filloniste sera dirigé vers Céline Ballesteros. A cette heure-ci, elle n’a pas encore réagi à cette décision nationale, elle qui est également représentante du parti dans ses instances parisiennes.

On notera aussi que, sans aucune surprise, Philippe Briand a été investi pour mener la campagne sur la 5ème circonscription (celle de St-Cyr-sur-Loire) mais s’il souhaite retourner au Palais Boubon et qu’il y est élu, il devra abandonner son poste de maire et de président de la future métropole. De plus, Claude Greff repart sur la circonscription d’Amboise en vue d’être reconduite dans ses fonctions. Sur le Chinonais on trouve un Filloniste, ancien ministre : Hervé Novelli. Reste à trancher le cas du Lochois… Marc Angenault (maire de Loches) veut y aller mais l’UDI Sophie Auconie aussi. En attente d’un accord éventuel, aucune décision n’a été prise pour cette 3ème circonscription.

O.C.

Vitiloire
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !