lundi 6 février, 2023

Jungle Bouk… A livre ouvert

Concert enchanteur en haut de la bibliothèque de Tours ce samedi après-midi…

L’ascenseur étant complet, il faut en vouloir pour grimper via les escaliers jusqu’en haut de la bibliothèque de Tours et ainsi arriver dans l’auditorium, vaste salle lumineuse même un jour pluvieux… Sont installés là quelques chaises et un grand tapis rempli de coussins que les enfants finiront par se lancer dessus à la fin du concert.

On prend place puis quelques notes semblent apparaître depuis l’escalier que l’on a gravit… Des percussions, accompagnées de voix, comme des échos. Et puis deux femmes sortent avec leurs boîtes à musique et entament un long interlude musical avec guitare et batterie. C’est beau, c’est lent, le ton est donné.

Pendant plus d’une heure, Jungle Bouk charme son monde. Sa voix douce et féérique voyage dans l’air et se pose sur les tympans avec délicatesse, comme on appliquerait minutieusement des feuilles d’or sur le toit d’un monument. Les chansons sont longues, joliment éternelles. Des balades en anglais, des chansons d’amour, des chants d’oiseaux et même une dédicace pour un écureuil.

A un moment Jungle Bouk demande au public de fermer les yeux et traverse la sale, à petits pas feutrés, avec quelques notes scintillantes murmurées dans les coins, en français cette fois, et avec quelques sous entendus… « On a beaucoup préparé ce moment, c’est un lieu parfait pour jouer » nous dit-on. Un lieu haut perché, pour une musique bien élevée mais pas trop sage… 

Arrive le bouquet final, la batterie tambourine, un enfant debout s’assoit d’un seul coup, c’est la fin. Ou presque. Jungle Bouk a encore joué 3 chansons, terminant sa traversée aérienne comme un funambule achève son exercice : avec précision, passion et délicatesse. Bref, un beau moment d’automne, coloré et chaleureux.

Olivier COLLET

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !