Tours

Centre-Val de Loire : la 4ème région de France avec le plus de retards de trains

Plus d’un train sur 10 n’a pas été ponctuel en 2018.

On va encore nous reprocher de ne parler que des trains qui n’arrivent pas à l’heure… Certes. Et pourtant ils sont minoritaires, très minoritaires même : 11% en 2018 en Centre-Val de Loire. Sauf que ce chiffre est supérieur à la moyenne nationale (9,6%) et qu’il est en hausse sur un an. Ainsi, notre région est N°4 dans le classement des territoires avec les trains les moins ponctuels de France. Sur le podium, on trouve l’Occitanie (13,7% de retards), la région PACA et Auvergne Rhône Alpes. On notera qu’en Bretagne, seuls 5,3% des trains ont plus de 5 minutes de retard au terminus.

Est-ce forcément la faute de la SNCF ? A en croire le rapport de l’Autorité de la qualité de service dans les transports qui publie ces chiffres, ces retards sont d’abord liés à des causes « externes au transport », donc pas forcément à la suite de défaillances de la compagnie ferroviaire (par exemple, un suicide). Néanmoins, les défauts d’infrastructures, les travaux et les nombreux jours de grève de 2018 ont aussi désorganisé le trafic régional.

La longue grève perlée des cheminots du printemps 2018 a d’ailleurs contribué à faire bondir le nombre d’annulations de trains : 7,8% pour les TGV au niveau national (c’était 1% en 2017). Et si on s’intéresse particulièrement à l’axe TGV Paris-Tours via Saint-Pierre-des-Corps, on constate que le nombre de retards de plus de 5 minutes est égal à 30% contre 25% en 2017, un taux déjà très élevé car on est à 8% sur Paris-Nancy. Il faut remonter à 2015 pour avoir moins de 20% de retards sur cette liaison. Les mouvements sociaux ont joué, mais aussi les pannes à répétition à la gare Montparnasse de Paris avec des journées sans train ou des retards monstres. Ainsi, l’axe TGV Paris-Tours est celui qui affiche le 3ème plus gros taux de retards en France (Paris-Le Mans est à 32%).

Concernant les Intercités, les lignes Tours-Caen et Nantes-Lyon via Saint-Pierre-des-Corps font partie de celles qui ont été les plus ponctuelles en 2018 avec près de 90% de trains arrivés à destination dans les temps. La performance est un peu moins bonne pour les Paris-Tours via Orléans et Blois. Rappelons que depuis quelques mois, la région Centre-Val de Loire met en ligne régulièrement les données concernant ses trains, et prévoit des remboursements en cas de retards trop importants. On apprend ainsi que pour ce début d'année 2019, 93,5% des trains sont ponctuels en Touraine (mais juste 83% de Tours à Nevers), ce qui est mieux que l'objectif fixé par le Conseil Régional. La tendance à l'amélioration est même générale au niveau national avec 89% de rames à l'heure.

Ala lecture de ces dernières données, il est donc important de rappeler que pour le monde ferroviaire 2018 a plutôt été une année atypique. Il s’agira donc d’attendre les résultats complets de 2019 voire de 2020 pour réellement tirer des conclusions sur une éventuelle dégradation du service ferroviaire en France et dans la région.