Tours

Un labyrinthe au CCC OD

Nouvelle exposition surprenante dans la Nef...

Ce qu'il y a de bien avec la Nef du CCC OD c'est qu'à chaque exposition, on a l'impression d'entrer dans un nouveau bâtiment. Après l'effet miroir de la chambre d'huile de Per Barclay pour l'ouverture, le "Cactus Painting" de Ghada Amer l'an passé, nous voici désormais plongés dans un labyrinthe quand on y entre.

La responsable c'est Alicja Kwade, une jeune artiste polonaise réputée dans le monde entier (Elle a exposé à la Biennale de Venise, à la gallery 303 de New-York, à la König Gallery de Berlin, à la FIAC de Paris...) et qui expose pour la première fois en solo en France dans le centre d'art tourangeau. 

Et pour l'occasion c'est une exposition sur-mesure qu'elle a concocté. Pendant un an Alicja Kwade a préparé en effet "The resting Thought" son exposition du CCC OD. Un an à faire des allers-retours en Touraine pour prendre le pouls des lieux et réussir à constituer une oeuvre qui restitue toute la grandeur de la Nef et ses dimensions impressionnantes avec ses 11 mètres de hauteur sous toit. 

Il en ressort un jeu de perceptions et un parcours en forme de labyrinthe simple au premier abord mais dans lequel nos sens se trouvent rapidement brouillés. Un labyrinthe qui joue à la fois avec ses propres éléments mais aussi ceux qui l'entourent, que ce soit la Nef, ses grandes parois vitrées ou les extérieurs jusqu'à l'église Saint-Julien prise dans le reflet de certains murs de ce labyrinthe artistique. 

A voir jusqu'au 1er septembre au CCC OD (entrée : 7 euros, 4 euros en tarif réduit).