Tours

Harcèlement scolaire : un court métrage par des apprentis de Tours

Pour inciter les victimes à parler.

On en parlait récemment, lors de l’année scolaire 2016-2017, 67 dossiers concernant des cas de harcèlement scolaire sont arrivés jusqu'aux services de l'inspection d'académie d'Indre-et-Loire, sans compter ceux qui ont été gérés directement dans les établissements scolaires. Plusieurs élèves ont tout simplement dû changer d'établissement pour ne plus être exposés aux difficultés.

Pour prendre en charge les victimes de harcèlement, il faut avoir connaissance de leur malaise, donc qu'elles parlent... Car cela se fait parfois sur Internet, ou loin du regard des encadrants. Pour encourager les témoignages, des apprentis du CFA de Tours se mobilisent et viennent de publier un court métrage de 6 minutes baptisé "Il faut en parler". Il décrit le quotidien difficile d'une jeune apprentie délaissée par les autres élèves de sa formation, qui change de filière mais continue à subir des moqueries ou réflexions sexistes, jusqu'à ce qu'elle craque, n'osant pas révéler ce qu'elle vit...

Ce petit film a été initié dans le cadre d'un projet régional baptisé "Apprentis et lycéens citoyens". Imaginé par des élèves de CAP Vente du CFA de Tours, il a donc voulu mettre l'accent sur les discriminations entre les jeunes. Pour cela, les 8 apprentis se sont rapprochés de la Fédération des Oeuvres Laïques. KLD-Picture est ensuite venu filmer pendant 2 jours... Voici le résultat :