Tours

8 000 personnes attendues aux Salons de Choiseul de Tours

Le thème cette année : Mythes et Héros.

« Le ‘trou de la sécu’ un mythe ou un problème résolu ? », « Le Roi Arthur : un mythe contemporain. Des comics à Kaamelott », « Les dieux de l’Olympe : les mythes dans la cité », Abraham Lincoln, Wonder Wooman, les 24h du Mans… Voilà un échantillon représentatif du programme des 5èmes Salons de Choiseul, l’événement historique et contemporain du lycée du même nom, à Tours Nord. Ça dure deux jours, et c’est 100% gratuit.

A l’instar de manifestations comme les Rendez-vous de l’Histoire de Blois, les Salons de Choiseul ont vite su assurer leur renommée. Entre conférences pointues et discours accessibles, entre sujets populaires et thèmes improbables, ils séduisent à la fois les élèves de l’établissement, ceux des lycées des alentours et le public extérieur. Après avoir proposé 7 500 places en 2016, 8 200 sièges sont disponibles pour le jeudi 16 et le vendredi 17 novembre (+ la conférence inaugurale du mercredi soir à l’Hôtel de Ville de Tours). Un conseil : si vous voulez y aller, réservez, car une vingtaine de rendez-vous sont déjà complets.

« On est à deux tiers de remplissage, ce qui est déjà plus que le total de l’an dernier » indiquent Stéphane Genêt et Sylvie Mercadal, les deux organisateurs des Salons. Le prof d’histoire et la documentaliste passent des heures et des heures tout au long de l’année pour dénicher des invités, établir le programme, trouver des financements… Alors, forcément, ils voient ce succès comme une belle récompense : « on a plus de salles, et elles sont plus grandes. On peut accueillir jusqu’à 180 personnes Malgré tout, 10 minutes après l’ouverture des réservations, certaines conférences étaient déjà pleines comme celle sur le bleu de travail. C’est foudroyant. »

Un événement historique et en même temps très actuel

Les Salons de Choiseul, « ce sont des rencontres pour comprendre le monde, de donner des clefs pour observer les changements sous nos yeux. Au fil du temps, on est en train de devenir des rencontres de culture générale plus qu’un rendez-vous historique. L’Histoire était notre ADN de départ mais on aime bien aussi la mettre là où on ne l’attend pas. » Avec Mythes et Héros, le thème 2017, les possibilités sont innombrables : « c’est un thème auquel on pensait déjà pour 2016. A ce moment-là on aurait été précurseurs. Là, on surfe la tendance. » Mais pourquoi ce choix ? « C’est un clin d’œil à une thématique de l’Éducation Nationale, une des notions communes du programme de langues des élèves de Terminale. »

Parmi les intervenants, on trouve des écrivains, des professeurs, des universitaires… De 30 à 70 ans. Cette année, même la rectrice de l’Académie Oléans-Tours viendra s’exprimer en public, pour évoquer son sujet de thèse : le Prince de Condé. Autre fierté de Stéphane Genêt et Sylvie Mercadal : avoir déniché un spécialiste des zombies, « ça s’est fait in extremis. »

Motivés et motivants, les deux complices des Salons de Choiseul espèrent pouvoir aller encore plus loin pour faire grandir cette manifestation. Cette année, la buvette proposera plus de choix pour se restaurer sur place le midi. Un stand de dédicaces est également prévu pour acquérir les livres des intervenants et les rencontrer. Pour 2018, Stéphane Genêt et Sylvie Mercadal espèrent que leurs collègues enseignants et documentalistes pourront s’inscrire à l’événement et s’en servir comme du temps de formation reconnu par l’Éducation Nationale. Le duo imagine même bientôt accueillir d’anciens élèves pour des conférences. « On peaufine » nous disent-ils, voyant les Salons de Choiseul comme un outil de rayonnement pour leur lycée, et même pour la ville toute entière.

Olivier Collet

Les Salons de Choiseul, les 16 et 17 novembre au lycée Choiseul de Tours, et le 15 novembre à partir de 18h à la Salle des Mariages de la mairie. Conférences gratuites mais sur réservation en ligne.