Tours

Soirée culinaire ou réunion électorale ?

La photo du jour d’Info-Tours.fr.

Après la mise en bouche (les primaires), l’entrée (le 1er tour), voici le plat principal : le second tour de l’élection présidentielle. C’est dimanche entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Les soutiens des deux candidats jettent leurs dernières forces dans la bataille alors que la campagne s’achève ce vendredi à 23h59.

Ce jeudi soir, les Macronistes d’En Marche avaient ainsi rendez-vous à l’Hôtel de Ville de Tours pour récupérer les ultimes tracts et se faire briefer sur la conduite à tenir. La salle s’est remplie tranquillement, environ 150 personnes, pas mal de nouvelles têtes pour un mouvement qui revendique plus de 2 000 membres sur l’Indre-et-Loire. Le message : « la campagne s’arrête mais pendant le week-end vous avez le droit de continuer à parler avec votre famille, vos amis. » Comprendre : il faut qu’Emmanuel Macron soit le plus haut possible pour pouvoir assurer sa légitimité. L’enjeu n’est pas qu’il gagne (il est nettement favori), mais qu’il soit fort.

Et pour prendre des forces, il faut manger. D’où le grand buffet confectionné maison par les soutiens de l’ancien ministre de François Hollande. Une équipe qui va encore devoir garder un peu d’appétit… pour le dessert (les élections législatives des 11 et 18 juin). Sans doute la recette la plus compliquée, car il faudra trouver les bons ingrédients afin de créer une alchimie électorale, autrement dit permettre au futur locataire de l’Elysée d’avoir de quoi gouverner histoire de ne pas avoir à passer son temps à négocier. On a vu ce que ça a donné sous François Hollande qui avait pourtant une majorité absolue, alors imaginez sans cet atout là…

O.C.