Tours

7% des passagers du tram de Tours voyagent sans payer

Un chiffre en baisse sensible en deux ans.

"Le réseau de Tours est parmi les plus performants dans ce domaine" se félicite ce lundi Keolis (filiale de la SNCF) qui gère les bus et le tram dans l'agglomération. "Ce domaine" c'est celui de la lutte contre la fraude, les passagers qui se laissent transporter sans payer.

Selon le gestionnaire du réseau Fil Bleu, qui mène une étude tous les deux ans, en moyenne il y a 4,7% de voyageurs qui circulent sans titre de transport ou avec une carte non valable, et c'était 6,6% en 2015.

Alors que le taux de fraude avait fortement augmenté avec l'arrivée du tramway en 2013, il est donc en baisse, y compris sur la ligne A : 7,2% de fraudeurs contre 9,7% il y a deux ans. On en compte désormais 2,7% dans les bus, au lieu de 4,4% en 2015.

Selon l'entreprise, c'est le résultat des mesures mises en place comme la hausse récente des amendes (eaccompagnée d'une campagne d'affichage), la proposition faite aux contrevenants d'annuler leur amende s'ils s'engagent à payer deux mois d'abonnement ou la hausse des contrôles en civil. Des opérations "coup de poing" avec la police, la police municipale voire la SNCF ont même été menées. Cependant, Fil Bleu a constaté une hausse des incivilités, agressions et dégradations, d'où sa volonté de renforcer son réseau de médiateurs comme nous l'expliquions il y a quelques jours dans cet article.