Tours

Le Conseil Régional du Centre-Val de Loire se "décentralise" à Tours

Et c'est prévu pour début 2017.

Non, Tours n'a pas subitement ravi le statut de capitale régionale à Orléans. Non, les débats du Conseil Régional n'auront pas lieu en Touraine à partir de l'an prochain. En revanche, oui, la région va se faire plus visible ici. C'est le député PS Jean-Patrick Gille - également chef du groupe de la majorité socialiste à Orléans - qui l'a annoncé ce vendredi au beau milieu d'une rencontre avec le commissaire européen Pierre Moscovisci (ancien ministre de François Hollande) : "il va y avoir un comptoir décentralisé de la région à Tours."

Alors de quoi s'agit-il ? Interrogé par Info-Tours.fr, l'élu précise qu'il s'agira d'un lieu destiné à rendre plus visibles les actions de la région, notammernt ce qu'elle peut faire pour l'économie locale. Une vingtaine de personnes devraient ainsi pouvoir recevoir les entreprises afin de les aiguiller dans leurs demandes d'aides. Des démarches souvent complexes, et que les patrons peuvent renoncer à entreprendre, d'autant plus qu'ils ignorent régulièrement de quels types de subventions ils peuvent bénéficier.

Ce "comptoir" n'est pas totalement une nouveauté. En réalité, "la région dispose déjà de bureaux à Tours Nord, mais il n'y a que quelques personnes..." ajoute Jean-Patrick Gille. Là, le conseil régional ambitionne d'avoir une véritable vitrine en plein centre-ville, à priori à deux pas de la gare de Tours (et donc de toutes les autres institutions). Les détails de ce projet devraient être dévoilés d'ici une quinzaine de jours pour une entrée en service début 2017. En revanche, il ne s'agira pas d'un lieu destiné à accueillir des permanences d'élus.

O.C.

Photo : le président du conseil régional, François Bonneau.