Tours

Pokémon Go en chute libre ?

45 Millions d'utilisateurs actifs au mois de juillet, et aujourd'hui ?

Durant tout l'été, une folie furieuse a contaminé nos jeunes générations (et les moins jeunes parfois) et s'est propagée à la planète entière.

On trouvait des filles et des garçons (ou des garçons et des filles) qui erraient dans les rues de la ville et de l'agglo de Tours, dans les parcs et les jardins ou sur le bord des routes, le nez collé à leur smartphone, à courir après un Carapuce ou un Pikachu.

Mais la montée en flèche est en train de perdre de la hauteur... avec la rentrée scolaire pour les uns, la reprise du boulot pour les autres, pourtant la météo est plutôt de leur côté avec 25° tous les après-midis en ce début d'automne.
Un petit tour au parc de la Perraudière, lieu incontournable des joueurs, pour se rendre compte que le souffle est vraiment retombé ! Ils sont une douzaine, les yeux rivés sur leur smartphone, sans grande activité !

Il est vrai que ce concept de jeu, en réalité virtuelle, a séduit des millions d'utilisateurs mais nous avons pu constater qu'il a, malgré tout, engendré quelques soucis... dans les écoles où le Ministère de l'Education Nationale est intervenu pour demander l'interdiction totale de mettre des Pokémon dans les écoles ; mais aussi l'Armée qui a signalé la présence de Pokémon sur ses terrains militaires qui pourrait donner lieu à des tentatives d'intrusion dangereuses.

La communauté resté néanmoins active sur les réseaux sociaux, (re)découvrez à ce sujet notre entretien avec l'un de ses animateurs.