Tours

Un millier de manifestants contre la loi Travail à Tours

Malgré la promulgation du texte.

1 000 ? 1 500 ? Entre les deux ? Ce jeudi dès 10h, ils étaient environ un millier à manifester de la Place de la Liberté de Tours à la Place Anatole France, répondant à l'appel national pour dénoncer la loi Travail, votée et promulgée pendant l'été.

Officiellement ils espèraient encore son abrogation. Les syndicats ne voudront pas parler de baroud d'honneur même si ça en a tout l'air. Les vacances achevées, les jeunes ont de nouveau montré leur motivation en tête de cortège. Mais au final, ce défilé de rentrée (pluvieux) c'était surtout pour l'image, montrer au gouvernement qu'une partie de la population ne digère pas. Tout ça pour continuer à peser d'une certaine manière, afficher une détresse et une liberté d'opinion.

En 14 journées de mobilisation, le mouvement contre la loi Travail a montré une réelle motivation, il a vu l'émergence de Nuit Debout aussi, avec des propos et propositions parfois constructifs. Ceux qui ne se sentaient pas entendus ont donné de la voix sans pour autant être véritablement écoutés. Ils risquent donc de continuer à se montrer, sûrement sous d'autres formes, peut-être avec d'autres combats. Avec la loi Travail ils ont probablement perdu une bataille mais ils ne rangent pas les armes. Une campagne présidentielle commence, elle ne se fera sans doute pas sans eux...