Tours

Le Court Circuit illumine la Place de la Victoire

Un café où le tutoiement est de rigueur et la Touraine à l'honneur.

Quand on arrive au Court Circuit ce jeudi, Jeff est occupé à prendre un café avec des clients venus déjeuner. Scandale ! Le patron de ce nouveau café de la Place de la Victoire de Tours n'est pas derrière son comptoir. Mais en fait, il aurait du mal : il n'y a pas vraiment de comptoir, et c'est fait exprès. Dans cette ancienne agence de com', tout est ouvert et fait pour favoriser la convivialité. Nous voyant presque un peu perdu, Emilie nous demande si elle peut nous renseigner sans même se poser de question : c'est "tu", direct. Nous voici au perfum.

En rencontrant Jeff il y a quelques jours alors qu'il achevait son chantier, on avait de toute façon bien cerné le concept et le personnage. Le jeune homme ancien employé en Allemagne a choisi de changer de vie et de partir 6 mois en Asie, puis de se reconvertir tout en rencontrant du monde, beaucoup de monde : "l'idée du café est venue assez vite même si le concept a beaucoup évolué en un an." Ouvert ce mardi, le Court Circuit se veut "branché sur la vie locale", en d'autres termes : tout ce qu'on boit ici, tout ce qu'on mange ici, ça vient du 37. Même le café, torréfié à Azay-le-Rideau (après avoir voyagé depuis le Brésil, évidemment).

Visite guidée : à gauche en entrant, c'est la caisse et le buffet. Car le midi, on peut venir confectionner son propre sandwich (5€) ou son assiette repas (9€) avec la sélection du jour. Par exemple : rillettes, carottes, Ste-Maure-de-Touraine, (top) tomme de Touraine, fromage aux herbes... Le tout agrémenté de jus locaux (pomme-poire, pomme-coings, pomme-groseille...), des boissons de La Loère... Et si possible, Jeff fait dans le bio. Ou au moins dans le raisonné. Du coup on lui a refilé le tuyau : le samedi matin, y'a marché certifié AB Place de Beaujardin.

Ouvert du mardi au samedi de midi à 22h, le Court Circuit ça le fait aussi pour l'apéro avec les petites assiettes (à 6€) ou un peu plus tôt pour le goûter avec le pain d'épices. Pour vous asseoir, Paul a conçu des tables et des chaises à base de belles palettes de vrai bois bien solide (et les coussins arrivent ce vendredi !). Tout a été fait main, pendant un mois, avec des pros et des potes.

Des rencontres, Jeff espère encore en faire à foison : "les rencontres, c'est ce qui permet aux gens de trouver leur voie. C'est pour ça que j'ai conçu des espaces à plusieurs plutôt que des tables de deux." Ce qu'il espère, c'est que des discussions s'engagent, que les clients de passage échangent leurs projets, "et pourquoi pas se mettent à travailler ensemble." Dans le fond, une salle sera bientôt aménagée pour accueillir des associations ou institutions qui souhaitent y organiser leurs réunions, peut-être un moyen pour elles de recruter de bonnes volontés parmi les Tourangeaux qui seront alors venus boire un coup et manger un morceau : "j'aimerais que ce qui se passe dans cette salle déborde, que les gens s'impliquent."

Olivier COLLET

PS : devant et derrière le Court Circuit, il y a de belles terrasses calmes. Bon plan, non ?

PS2 : Jeff c'est le genre de mec ouvert, donc si vous avez des idées pour améliorer son café, il a déjà un cahier avec 3 pages pleines de suggestions.