Politique

Christian Gatard à son tour candidat aux Sénatoriales

Le maire de Chambray-lès-Tours se présente sur une liste sans étiquettes.

Christian Gatard, le maire de Chambray-lès-Tours a annoncé ce matin par communiqué de presse qu'il était bien candidat aux élections sénatoriales.

Un temps pressenti pour mener la liste de La République En Marche mais finalement non investi par le parti du Président de la République, c'est finalement  en tant que tête de liste "sans étiquettes" que le maire de Chambray-lès-Tours mènera campagne. Il sera accompagné de Régine Rezeau, maire de Sepmes, Olivier Bouissou, maire de Saché, et comme suppléants, Corinne Chailleux, maire de Druye et Richard Chatelier, maire de Nazelles-Negron.

Dans un communiqué adressé aux grands électeurs, les cinq maires justifient leur démarche par la volonté "de garder une liberté de parole et de vote" tout en plaçant la campagne sous le signe de la défense des communes et des collectivités suite "aux nouvelles baisses annoncées de dotation et des actions annoncées par le gouvernement : suppression de la taxe d'habitation, 13 milliards d'économies supplémentaires...".

Christian Gatard et ses co-listiers  proposent un projet bâti autour de dix thèmes :


1. Arrêt de la baisse autoritaire des dotations de l’Etat et remise à plat intégrale de ces dernières afin d’en
garantir la simplicité, l’équité, la lisibilité et la transparence.
2. Maintien de l’autonomie fiscale des collectivités.
3. Mise en place d’un moratoire sur les réformes territoriales pour retrouver de la stabilité.
4. Mise en oeuvre de relations contractuelles fondées sur le respect de nos projets de territoire.
5. Simplification des normes complexes étouffant nos collectivités.
6. Accélération de la couverture de l’Indre-et-Loire par le Très Haut Débit.
7. Maintien d’une présence réelle et adaptée des services publics et médicaux et de l’emploi sur l’ensemble
du département.
8. Affirmation de la priorité donnée à la mobilité et aux transports dans les investissements publics.
9. Elaboration et application d’une véritable politique de transition verte et de développement des énergies
renouvelables sur tout le département.
10. Défense du projet territorial français au niveau de l’Europe.