Joué-lès-Tours

Bientôt les fêtes, la Bûche Tourangelle est prête

30 000 parts devraient être vendues en un mois.

Il parait qu’il y a des Tourangeaux qui ne sont pas encore au courant de l’existence de cette spécialité départementale des fêtes de fin d’année… Alors on résume :

  • Biscuit aux noisettes
  • Pommes caramélisées façons tarte tain
  • Crème vanille
  • Extrémités en chocolat

Tout ça entre dans la recette de la Bûche Tourangelle, et ça fait 11 ans que ça dure. Sur les 24 pâtissiers membres de la fédération des pâtissiers d’Indre-et-Loire, 90% proposent la recette dans leur boutique dès que le mois de décembre pointe le bout de son nez. Un succès « car on ne peut pas toujours satisfaire tout le monde » explique Jean-Yves Brault, pâtissier à Descartes et président du groupement d’artisans.

Tout de même, chaque année, ce sont l’équivalent de 30 000 parts de Bûche Tourangelle qui sont dévorées en Indre-et-Loire, de Descartes à Veigné en passant par Tours et Azay-le-Rideau… Mais aussi St Avertin, cette année.

Si l’on fait le total, pas moins de 8,3km de bûches ont été confectionnés dans les ateliers des pâtissiers depuis 2007, les ventes ont augmenté de 12% l’an dernier et on entend même dire que certains pâtissiers copient la recette originale pour bénéficier de l’engouement.

Alors, au cas où, voici où trouver l’originale :

Chez Alain Bodin à Azay-le-Rideau, Jean-Marc Boulay, Eric Gauvreau et la Maison Bigot à Amboise, du côté des Délices Croustillants à Bléré, à Bourgueil avec Jean-François Brémaud, Aux Délices de Pierre à Château-Renault, Valter Ribeiro à Civray-de-Touraine, Jean-Yves Brault à Descartes, Didier Gourreau et Christophe Bergeard à Joué-lès-Tours, La Maison de Rabelais à Langeais, Jean-Marc Beauvais à Loches, Christophe Chalon à Luynes, Au Pain Perdu de Monnaie, Marie-Thérèse Sevin à Montlouis-sur-Loire, Hervé Auger à Richelieu, Philippe Martin à St Avertin, Laurence et Patrice Chartier à St-Pierre-des-Corps, dans 4 boutiques de Tours (Esprit Cacao, Philippe Desbois, La Chocolatière et Nicolas Léger), Les Blés de Demain à Veigné (photo) et Philippe Huvet à Vernou-sur-Brenne.