Indre-et-Loire

Chômage : un mauvais mois de juillet en Indre-et-Loire

400 demandeurs d'emploi en plus en un trimestre.

Les nouvelles ne sont pas très bonnes pour l'emploi en Indre-et-Loire... En juillet, on comptait 29 920 demandeurs d'emploi sans aucune activité dans le département, 400 de plus en 3 mois, soit une hausse d'1,4%. Pour le seul mois de juillet, l'augmentation est d'1,2% et sur un an elle est de 0,5%, soit 160 inscrits supplémentaires à Pôle Emploi en 12 mois.

Cette hausse est importante mais comparable à celle de la région Centre-Val de Loire : +1,1% en juillet mais -1,3% sur un an.

On précisera qu'en Touraine, les femmes sont plus touchées par cette hausse du chômage que les hommes. Le nombre de demandeurs d'emploi chez les jeunes hommes de moins de 25 ans chute de 5,2% sur un an en Touraine quand il progresse de 0,4% pour les jeunes femmes. Le chômage des plus de 50 ans bondit lui de 3,7% dans le département. En Indre-et-Loire, 23 300 chômeurs sont inscrits à Pôle Emploi depuis plus d'un an, soit 44%.

Par ailleurs, en incluant les chômeurs ayant travaillé une partie du mois mais toujours à la recherche d'un emploi, l'Indre-et-Loire compte 52 490 inscrits à Pôle Emploi, 710 personnes de plus en trois mois, +1,2% en juillet et surtout +3,7% en un an. Depuis l'été 2016, 1 850 personnes supplémentaires se sont mises à la recherche active d'un travail. Presque 5 000 de plus à l'échelle de la région.