Economie / Emploi

[La question conso] Eau du robinet ou eau en bouteille ?

On en parle avec l'UFC Que Choisir 37.

En cette période de canicule il faut boire beaucoup. Mais quelle eau choisir ? C'est le thème de la question conso de la semaine en partenariat avec l'UFC Que Choisir d'Indre-et-Loire. Posez-nous vous aussi votre question, écrivez-nous à contact@info-tours.fr.

 

La réponse de Que Choisir 37 :

Cela peut sembler un paradoxe, l’eau du robinet suscite de la méfiance bien qu’elle soit très contrôlée. En effet, sauf cas particuliers peu fréquents, c’est une eau potable qui est conforme aux exigences sanitaires définies par décret.

De nombreux paramètres font l’objet d’une surveillance et sont régulièrement contrôlés par les pôles Santé et Environnement des Agences régionales de santé, notamment la limite réglementaire du plomb dans l’eau potable qui doit correspondre à celle recommandée par l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé. Seuls des immeubles anciens peuvent être encore concernés par la présence de plomb dans des conduites intérieures. En cas de doute, il faut éviter de consommer le premier jet du matin, donc laisser couler  l’eau quelques instants avant la première utilisation de la journée.

Sauf exceptions, l’eau du robinet est donc potable et de qualité et elle présente l’avantage de ne pas produire de déchets en plastique.

Mais il reste le goût de l’eau du robinet, il n’est pas toujours apprécié. Si ce goût est chloré, laisser l’eau à l’air libre quelques minutes avant de la consommer.

Les eaux en bouteille :

Les eaux en bouteille, nettement plus chères, doivent faire de plus en plus de publicité pour maintenir leurs parts de marché. En effet, le fait que les eaux en bouteille ont un impact environnemental (transport par camions, plastiques) et des baisses de pouvoir d’achat ont poussé à consommer de l’eau du robinet.

Il existe deux grandes catégories d’eaux en bouteille : les eaux minérales et les eaux de source. Elles sont d’origine souterraine, comme d’ailleurs les deux tiers de l’eau du robinet distribuée en France.

1) Les eaux minérales :

Les eaux minérales ne répondent pas à la même réglementation que l’eau du robinet. Certaines seraient même refusées en réseau public de distribution, car elles ne sont pas conformes aux critères qui définissent une eau potable.

Concernant le fluor, par exemple, la limite est fixée à 1,5 mg/l pour l’eau potable, les eaux minérales peuvent en revanche en contenir jusqu’à 5 mg/l.

Les différences entre les marques tiennent aux écarts de minéralisation, c’est-à-dire aux teneurs en calcium, magnésium, fluor, sulfates, sodium… Certaines eaux très minéralisées ne conviennent pas forcément à un usage quotidien. Par ailleurs, il est conseillé de varier leur consommation en vérifiant les compositions, lesquelles sont obligatoires sur les étiquettes.

2) Les eaux de source :

Les eaux de source sont, elles, soumises à la même réglementation que l’eau du robinet, c’est-à-dire qu’elles doivent remplir tous les critères de potabilité. Comme les eaux minérales, les eaux de source ne doivent pas subir de traitements de désinfection

Leur composition peut varier dans le temps, il est important de vérifier les étiquettes de temps en temps, d’un nom à l’autre et même d’une bouteille à l’autre, la teneur en minéraux d’une eau de source peut également varier sensiblement.

A noter, qu’une même appellation d’eau de source peut venir de plusieurs sources de différentes régions et sa composition change donc en fonction de l’origine.

Une autre possibilité : l’eau de carafe filtrante

Profitant de la méfiance pour l’eau du robinet, les carafes filtrantes sont arrivées, leurs prix se situent entre 15 et 50 euros.
Il y a quelques années, Que Choisir avait réalisé des tests en laboratoire qui se sont avérés peu convaincants pour la filtration de l’eau, celle-ci une fois filtrée apparaissait dégradée. En effet, si l’efficacité de ces carafes fait discussion, surtout, l’Agence de sécurité sanitaire met en garde les usagers contre de possibles contaminations microbiologiques dues à un mauvais usage des dites carafes.

On parle aussi des prix et de la qualité de l'eau du robinet sur le site de Que Choisir 37.