mercredi 30 novembre, 2022

Tours-Ouest : deux crèches neuves et plus grandes attendues en 2026

Ce n’est un secret pour personne : la ville de Tours manque de places en crèche pour les jeunes parents, ce qui explique notamment l’essor de structures privées (en particulier à Tours-Nord). Petite amélioration en vue annoncée d’ici 4 ans : la mairie prévoit des places supplémentaires à l’ouest de la ville, dans le cadre d’un chantier de démolition-reconstruction pour les crèches Tonnellé et Confetti du quartier Maryse Bastié.

Actuellement, la crèche Tonnellé gérée par la mairie compte 45 places et il y en a 20 dans la crèche associative voisine. Le projet consiste à ajouter 7 berceaux donc de passer la capacité d’accueil de la crèche publique à 50 et celle de Confetti à 22. Pour cela, les deux établissements vont déménager à quelques dizaines de mètres de leur adresse actuelle. « Aujourd’hui on a deux crèches coincées dans une boîte à chaussures. Les enfants sont dans un bâtiment qui date des années 70 : il est exigu, situé au bord d’une voie passante et n’a pas beaucoup d’espaces extérieurs » justifie l’adjoint au maire Franck Gagnaire, en charge des dossiers liés à la petite enfance.

Soutenue par la Caisse d’Allocation Familiales, la ville de Tours engage donc le chantier de construction d’un nouveau bâtiment capable d’accueillir les deux crèches. Un concours d’architectes sera lancé ce lundi 3 octobre en conseil municipal.

L’idée est d’avoir un bâtiment avec rez-de-chaussée + étage, 200m² de jardin extérieur et une terrasse au 1er. Cela se fera Rue Merlusine, juste en face des écoles Mermoz et Maryse Bastié qui vont-elles aussi bénéficier de locaux neufs. Le budget de l’opération est de 6,2 millions d’€ avec un avantage : la crèche ne fermera pas pendant les travaux. La ville va d’abord faire construire le nouveau lieu avant de démolir l’ancien. Le maire Emmanuel Denis indique ne pas encore savoir ce qui pourrait remplacer ce site.

« Depuis 2020, après la crèche de l’Europe, c’est la 2e fois que nous augmentons le nombre de places en crèche publique. Cela faisait dix ans que la ville ne l’avait pas fait » se félicite la majorité municipale. L’opposition est plus critique : « C’est une bonne idée mais je suis inquiet sur la jauge » indique ainsi l’ancien maire Christophe Bouchet. L’élu centriste estime que le projet est sous-dimensionné au regard des projets immobiliers en cours. « Je pense qu’il faudrait 20 berceaux supplémentaires car on prévoit 1 200 nouveaux logements dans le quartier des casernes. Nous l’avons dit à la majorité, on va voir quelle sera leur capacité d’écoute. »

Olivier Collet / Photo d’illustration

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !