samedi 13 août, 2022

Mariages chinois : prison ferme et lourdes peines financières

Le tribunal de Tours a rendu son verdict ce jeudi après-midi.

Cela fait 4 ans que l’affaire des mariages chinois empoisonne la vie politique tourangelle, un dossier qui a même poussé l’ancien maire Jean Germain à se suicider le 7 avril dernier à quelques minutes de l’ouverture du procès dans lequel il devait comparaître. Finalement reportée en octobre, l’audience a connu son épilogue ce jeudi après-midi avec le prononcé du verdict au tribunal de Tours.

Principale protagoniste de l’affaire après l’extinction des procédures envers Jean Germain, son ancienne collaboratrice Lise Han est celle contre qui la peine la plus lourde a été prononcée, en l’occurence 30 mois de prison dont 12 ferme ce qui est plus que les réquisitions du procureur (deux ans de prison avec sursis). Organistrice des noces réservées aux touristes chinois, elle a été reconnue coupable d’escroquerie et détournement de fonds publics.

Vien Loc Huynh, mari de Lise Han, a lui aussi été condamné : 5 000€ d’amende et interdiction de diriger une entreprise parce qu’il avait couvert son épouse. François Lagère, ancien chef de cabinet de Jean Germain, écope principalement de 15 mois de prison avec sursis tandis que Jean-François Lemarchand qui dirigeait la SPL Tours Val de Loire se voit condamné à dix mois de prison avec sursis.

Mais ce qu’il faut surtout signaler dans ce verdict, c’est que les 4 accusés vont devoir rembourser des sommes importantes : 530 000€ pour la ville de Tours, 100 000 pour l’agglo Tour(s)Plus, 120 000€ à l’Office du Tourisme. Reste à savoir si ce verdict signe l’épilogue de l’affaire des mariages chinois ou si – rebondissement probable – un ou plusieurs accusés font appel. Ils ont dix jours pour se décider.

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !