jeudi 9 février, 2023

SPECIALISTES EN ENTREPRISE : Comment surmonter l’entretien d’embauche

Cette semaine, nos expertes répondent à Alexandra…

Question d’Alexandra de St-Cyr-sur-Loire : Bonjour, je viens juste de finir mes études et malgré tout ce qu’on m’en a dit, l’entretien de recrutement me fait très peur. Que pouvez-vous me conseiller ?

 

Oups ! il y aurait tellement à dire sur ce fameux entretien de recrutement ! Nous allons essayer de synthétiser… D’abord, si vous êtes reçue, c’est que vous intéressez à 50% votre interlocuteur…  La moitié du chemin est faite ! Ensuite, c’est un dialogue entre deux êtres humains qui ont besoin l’un de l’autre, l’un pour pourvoir un poste, l’autre pour assumer le poste… Nous simplifions, mais c’est tout de même cela .. Donc, les techniques de recrutement sont variables et souvent adaptées par les personnalités de ceux qui vous reçoivent ! En tant que «  demandeuse », il est amusant de les reconnaitre pour décompresser et rester concentrée !

Vous avez trois grandes techniques que nous imagerons de la façon suivante :
– « Le fauteuil club », votre interlocuteur montre une vraie écoute, une certaine empathie et vous vous retrouvez à lui raconter tout ce que vous ne vouliez pas dire… Attention, cette technique est assez utilisée par la gent féminine, mais les hommes  la pratiquent aussi…  Donc : restez concentrée !
« Le fil du rasoir » est plus simple, c’est une technique questions-réponses, posées dans le but évident de faire votre connaissance, formulées de façon posée et professionnelle. Pas de questions déstabilisantes, pas de « pièges ». L’entretien passe en général très vite et vous vous sentez en forme en sortant car personne ne vous a fait perdre votre concentration et surtout, vous savez que vous avez pu exprimer tranquillement vos envies et aspirations professionnelles !
– « Le Dr Jekyll et Mr Hyde » est franchement plus compliqué à gérer pour vous, puisque vous ne pouvez déterminer la position de votre interlocuteur : gentil ou méchant ? Votre esprit s’embrouille et vous perdez votre concentration… Respirez un grand coup, et posez-vous alors la question : ai-je envie de travailler avec ce personnage ? C’est d’ailleurs une question que vous devez toujours avoir à l’esprit !

Même si la période est dite «  difficile », toute liberté réside dans votre pouvoir de choisir ! L’entretien de recrutement est un passage obligé, vous avez franchi les 100%, mais la réponse définitive vous appartient !

POSEZ VOS QUESTIONS : [email protected]

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !