lundi 6 février, 2023

Crise de foi-rire avec Sophia Aram

Franchement, cela faisait longtemps que l’on n’avait pas applaudi aussi fort.

En venant à St-Pierre-des-Corps pour le festival Bruissements d’Elles, Sophia Aram achevait la tournée de son spêctacle Crise de Foi. C’est dommage, parce que cela veut dire que des millions de français n’auront jamais l’occasion de la voir le présenter sur scène alors que l’on devrait le déclarer d’utilité publique.

L’humoriste qui sévit régulièrement sur France Inter pose la bonne question d’entrée de jeu : peut-on rire avec la religion ? Elle ne fait que cela ou presque pendant 1h30. Avec un talent fou, elle se moque des incohérences et des excès des trois grandes religions monothéistes : juive, islamique, chrétienne. Elle le fait avec finesse, sans aucune vulgarité même quand elle parle de clitoris ou de sexe anal. Rien, pas une parole de travers, pas une vanne choquante. Son « prêche » est parfaitement construit. Si la salle s’étrangle parfois, c’est de rire.

Sophia Aram pousse le public dans ses retranchements, teste ses limites, questionne son conscient et son inconscient. Elle met en doute nos traditions, nos comportements, nos manies, nos rites, nos blocages. Elle plaide ainsi pour une société plus honnête, où chaque action que l’on entreprend ne se fait plus au nom de tel ou tel mais seulement en fonction de nos propres volontés. D’utilité publique on vous dit. D’ailleurs à St-Pierre-des-Corps on ne s’y est pas trompé. La salle – complète – la rappelant à trois reprises et reprenant avec elle sa chanson finale (une ôde au clitoris et à la masturbation féminine !). Sans gêne mais sans gêner, et c’est ça qu’on aime. Il parait qu’elle prépare un nouveau spectacle la divine Sophia. Elle a intérêt à vite venir nous le montrer. On est prêt à prier pour ça.

Olivier COLLET

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !