mercredi 30 novembre, 2022

Les Césars 2015 vus par un programmateur des Studio

Ses coups de cœur et ses pronostics avant la cérémonie diffusée ce vendredi soir sur Canal+.

Hugues Delhommais fait partie des 6 programmateurs bénévoles des cinémas Studio de Tours. En tant que cinéphile avisé et exigeant, nous lui avons donc demandé d’examiner avec nous la liste des nommés de la 40ème cérémonie des Césars qui a lieu ce vendredi soir afin qu’un membre de l’association qui promeut avec tant de talent le cinéma d’Art et d’Essai nous aide à y voir clair vu que les jeux semblent, cette année, particulièrement ouverts. Hugues le confirme d’ailleurs : « c’est un bon cru. Ils ont réussi à trouver un équilibre entre des films qui ont cartonne et des premières oeuvres. Il y a un équilibre ».

 

  • Meilleur film

« Les Combattants » de Thomas Cailley « Eastern Boys » de Robin Campillo « La Famille Belier » d’Eric Lartigau « Saint Laurent » de Bertrand Bonello « Hippocrate » de Thomas Liliti « Sils maria » d’Olivier Assayas « Timbuktu » d’Abderrahmane Sissako

Dans cette liste, le programmateur Tourangeau a un favori, un énorme coup de coeur qui a déjà fait sensation au Festival de Cannes : « Timbuktu ». Il rappelle notamment que ce film sur les ravages du djihadisme au Mali a fait 760 000 entrées, un très bon score; Selon lui, le « Saint Laurent » de Bertrand Bonello est également bien placé mais il mettrait plutôt une bille sur « La Famille Bélier » et ses 6 millions de tickets déjà vendus. Un film taillé pour le grand public mais « de qualité ».

  • Meilleur réalisateur

Céline Sciamma pour « Bande de filles » Thomas Cailley pour « Les combattants » Thomas Lilti pour « Hippocrate » Bertrand Bonello pour « Saint Laurent » Olivier Assayas pour « Sils Maria » Abderrahmane Sissako pour « Timbuktu »

« Si « Timbuktu » n’obtient pas le César du Meilleur Film, il aura le meilleur réalisateur, c’est obligé » commente Hugues Delhommais, qui ne comprendrait pas que le film ne reparte pas sans un prix majeur. Mais il verrait bien aussi ce prix revenir à Céline Sciamma pour « Bande Filles », une belle oeuvre en immersion en banlieue « en dessous de ses deux précedents longs métrages » dont « Tomboy » mais qui vaut le détour (on confirme !).

  • Meilleure actrice

Juliette Binoche pour « Sils maria » Catherine Deneuve pour « Dans la cour » Marion Cotillard pour « Deux jours, une nuit » Emilie Dequenne pour « Pas son genre » Adèle Haenel pour « Les Combattants » Sandrine Kiberlain pour « Elle l’adore » Karin Viard pour pour « La Famille Belier »

Cette fois le spécialiste parie sur Sandrine Kiberlain qu’il juge tout simplement « formidable » mais une distinction pour Marion Cotillard ne l’étonnerait pas non plus vu la qualité de son rôle dans le film des frères Dardenne qui lui vaut d’ailleurs une nomination aux Oscars (là non plus, il ne la voit pas triompher).

  • Meilleur acteur

Pierre Niney pour « Yves Saint Laurent » Romain Duris pour « Une nouvelle amie » Gaspard Ulliel pour « Saint Laurent » Guillaume Canet pour « La Prochaine fois je viserai le coeur » Niels Arestrup pour « Diplomatie » François Damiens pour « La Famille Belier » Vincent Lacoste pour « Hippocrate »

S’il trouve que donner ce prix à Niels Arestrup serait un beau symbole suite à son rôle « extra », Hugues Delhommais voit plutôt la statuette dans les mains de Pierre Niney voire une double récompense pour les deux acteurs incarnant Yves Saint Laurent. Et pourquoi pas ?

  • Meilleure espoir féminin

Lou de Laâge pour « Respire » Joséphine Japy pour « Respire » Louane Emera pour « La Famille Bélier » Ariane Labed pour « Fidelio, l’odyssée d’Alice » Karidja Touré pour « Bande de Filles »

Si notre programmateur pouvait décider de l’attribution de la statuette il la remettrait à Karidja Touré, épatante dans le film de Céline Sciamma où elle campe une jeune femme aussi déterminée qu’incertaine. Mais la raison l’emporte et il pense que c’est la jeune Louane Emera repérée dans « The Voice » et qui chante du Sardou qui va s’imposer, même si on est pas sûr de la revoir de si tôt sur grand écran…

  • Meilleur espoir masculin

Kévin Azaïs pour « Les Combattants » Ahmed Dramé pour « Les Héritiers » Kirill Emelyanov pour « Eastern Boys » Pierre Rochefort pour « Un beau dimanche » Marc Zinga pour « Qu’Allah bénisse la France »

Malgré ses nombreuses présences dans les premières catégories de cette liste, c’est la première fois qu’Hugues Delhommais voit un César revenir au film « Les Combattants » via le jeune Kévin Azais, apprenti artisan-militaire-amoureux-fugueur fort et touchant. « Ce film est une excellente surprise qui a fait 400 000 entrées » souligne le bénévole des Studio.

  • Meileur scénario original

« Les Combattants » « La Famille Bélier » « Hippocrate » « Sils Maria » « Timbuktu »

Selon Hugues Delhommais, « Timbuktu » a les capacités de rafler les gros prix + celui-ci, mais « Les Combattants » ou « Hippocrate » « pas mal écrit » pourraient aussi créer la surprise.

  • Meileure adaptation

« La Chambre bleue » « Diplomatie » « Pas son genre » « Lulu femme nue » « La Prochaine fois je viserai le coeur »

Là, sans hésitation, notre interlocuteur parie sur « Lulu femme nue », un prix pour ce film le rendrait tout simplement « heureux ».

  • Meilleur film étranger

« Winter sleep » de Nuri Bilge Ceylan « Boyhood » de Richard Linklater « 12 Years a Slave » de Steve McQueen « Deux jours, une nuit » des frères Dardenne « Mommy » de Xavier Dolan « Ida » de Pawel Pawlikowski « The Grand Budapest Hotel » de Wes Anderson

Là encore Hugues Delhommais est catégorique : « Mommy », ce serait « logique » mais « Ida » « u’on a bien aidé aux Srudio et pour leuel on ne s’était pas trompé » fait aussi partie de ses favoris.

  • Meilleur premier film

« Qu’Allah bénisse la France » « Elle l’adore » « Fidelio » « Party Girl »

  • Meilleur documentaire

« Caricaturistes – Fantassins de la démocratie » « Les chèvres de ma mère » « La coeur de Babel » « National Gallery » « Le Sel de la Terre »

« Caricaturistes… » devrait l’emporter, « vu le contexte, c’est évident » selon le programmateur bénévole.

  • Meilleur film d’animation

« Le chant de la mer » « Minuscule » « Jack et la mécanique du cœur »

Là, il vote pour « Le chant de la mer » : « j’ai été émerveillé »

  • Meilleure photographie

« La Belle et la Bête » « Saint-Laurent » « Sils Maria » « Timbuktu » « Yves Saint Laurent »

Selon Hugues Delhommais, le « Saint Laurent » de Bonello est mieux armé pour les Césars dits « techniques » comme celui-ci, notamment parce que le réalisateur a plus de bouteille.

  • Meilleurs décors

« La Belle et la Bête » « La French » « Saint-Laurent » « Timbuktu » « Yves Saint Laurent »

Il voit « La Belle et la Bête » gagner avec ses décors « merveilleux » mais « La French » a aussi ses chances pour lui avec une ambiance des 70’s très bien restituée par Olivier Assayas.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !