jeudi 9 février, 2023

La Famille Bélier rajeunit Michel Sardou

Critique du film sorti cette semaine.

On ne peut pas s’en empêcher : en voyant La Famille Bélier, on pense aux Choristes. Des enfants qui chantent, une jolie histoire… Les films ont des points communs. Mais aussi des différences dont une de taille : dans La Famille Bélier, les personnages principaux sont sourds-muets. Karin Viard et François Damiens incarnent ainsi deux agriculteurs qui n’arrivent à communiquer que grâce à leur ado entendante qui gère sur le chemin des cours toutes les affaires de l’exploitation et essaie aussi de les épargner de la méchanceté gratuite de certains à leur égard.

Confié à Louane Emera, répérée par The Voice, ce rôle donne à voir une jeune fille sous une pression trop grande pour elle et qui ne demande qu’à s’échapper, voir si l’herbe est plus verte ailleurs, ce que va lui permettre le prof de chant de son lycée en l’encourageant à passer un concours à Paris. Choisir entre son rêve et sa famille, laisser ses parents dans le doute ou s’émanciper pour ne pas vendre des fromages toute sa vie… Voilà un choix difficile, dont on aura pas forcément l’issue définitive au moment du générique.

Plutôt bien incarné par ses acteurs (Damiens et Emera en tête, ainsi que le fameux prof, hilarant), LaFamille Bélier souffre cela dit de quelques scènes téléphonées, attendues ou dispensables, quelques clichés, pas mal de convenances… Mais on y trouve de jolies pépites comico-gênantes et surtout la jeune Louane a une voix de feu ! Et pourtant, elle chante du Michel Sardou. Mais elle rend ce chanteur un peu passé de mode beau et émouvant, carrément touchant.

Olivier COLLET

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !