jeudi 9 février, 2023

Nicolás Muller au Château de Tours pour la 10ème expo du Jeu de Paume

C’est à voir jusqu’au 31 mai 2015.

Opération vernissage vendredi dernier dans les salles du Château de Tours : après le joli succès de l’exposition consacrée au photoreporter de guerre Gilles Caron c’est un autre grand homme de l’image d’actualité qui investit les lieux : le photographe d’origine hongroise Nicolás Muller. Et c’est la première fois qu’un accrochage lui est consacré sur le sol français.

Né en 1913 en Hongrie et mort en l’an 2000 sur ses nouvelles terres espagnoles, Nicolás Muller s’est notamment illustré lors des années 30, réalisant de saisissants portraits très humains, notamment des images avec des ouvriers. Conservées par sa fille Ane (présente pour l’ouverture de l’exposition), plus de 100 clichés sont présentées aux Tourangeaux via la collaboration du Château avec les Parisiens du Jeu de Paume qui proposent ici leur 10ème événement délocalisé dans nos murs.

A voir : des photos de Hongrie, puis celles prises dans le monde ouvrier avant le début de la seconde guerre mondiale, des clichés réalisés au Maroc dans les années 40, et enfin la vie en Espagne comme Nicolás Muller l’a observée jusqu’à la fin de sa carrière au début des années 80. Des portraits de l’évolution du monde à contempler jusqu’au 31 mai 2015 et gratuitement.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !