Tours

Ouvertures et fermetures de classes : ce qui se prépare en Indre-et-Loire

2 postes supplémentaires annoncés en Touraine.

Tous les ans au mois de septembre, des classes ouvrent et d’autres ferment dans les écoles maternelles, élémentaires et primaires d’Indre-et-Loire. Et chaque année en janvier-février, les services de l’Education Nationale établissent ce que l’on appelle la carte scolaire. Un exercice qui nécessite de nombreuses réunions avec les syndicats, les maires ou encore les parents d’élèves afin de contenter un maximum de personnes.

La carte scolaire pour la rentrée 2019 est déjà presque terminée… Lundi 4 février, un Comité Départemental de l’Education Nationale devrait en valider le principe. Mais on en connait dès aujourd’hui les grandes lignes…

La Touraine compte plus de 2 800 enseignantes et enseignants. Pour l’année scolaire 2019/2020, 2 postes supplémentaires sont annoncés malgré une diminution de 64 élèves attendus dans les écoles » nous précise l’inspection d’académie à l’issue d’un comité technique spécial départemental.

Le responsable de l’éducation en Indre-et-Loire Dominique Bourget le répète plusieurs fois : « il y aura moins d’élèves mais plus de classes en septembre. » Par exemple, les postes en « zone rurale à revitaliser » seront pratiquement tous conservés malgré des baisses d’effectives, à l’exception d’une classe fermée à Loches « en accord avec la municipalité » selon celle qui s’occupe du 1er degré à l’inspection d’académie, Florence Leray.

Parmi les mesures prises pour la future année scolaire :

  • La suppression de 8 postes d’enseignants remplaçants (l’Indre-et-Loire en compte 239). Explication : « nous avons créé 34 postes en deux ans, et aujourd’hui nous arrivons à subvenir à tous les besoins » selon Dominique Bourget. Les moyens seront donc « réinjectés » dans les écoles
  • 1 nouvelle classe Ulis (dédiée aux élèves avec un handicap cognitif) doit ouvrir sur Tours, mais on ne sait pas encore dans quel établissement. Un poste d’ « enseignant référent » complètera également le dispositif départemental pour faire le lien entre la Maison Départementale des Personnes Handicapées et les écoles en fonction des besoins des élèves
  • Le dédoublement des classes de CP et CE1 sera « finalisé » en zone d’éducation prioritaire avec 8 nouveaux postes : 4 à Tours (Diderot-Pascal et Bernard-Pasteur), 3 à St-Pierre-des-Corps (Viala-Stalingrad et Wallon) et 1 à Joué-lès-Tours (Blotterie)
  • Certains postes du dispositif « Plus de maîtres que de classes » (8,5) sont transférés sur l’accompagnement des élèves de CP-CE1

Voici la liste des fermetures envisagées à la rentrée :

Classes de maternelles :

  • Monnaie
  • Véretz
  • Vallée Violette à Joué-lès-Tours (avec un éventuel projet de fusion)
  • Malraux à Château-Renault
  • Mariaude à Loches

Classes d’élémentaires :

  • Mettray
  • La Bergeonnerie à Saint-Martin-le-Beau
  • André Gide à Tours

Classes d’écoles primaires (qui regroupent maternelles et élémentaires) :

  • Maison Neuve à Joué-lès-Tours
  • Sonzay
  • Jaurès à Chinon
  • Rouziers-de-Touraine (classe élémentaire)
  • Villedomer (élémentaire)
  • Le Boulay (maternelle)
  • Chançay (élémentaire)
  • Limeray (maternelle)
  • Saunay (élémentaire)
  • Neuvy-le-Roi (élémentaire)
  • Nouzilly (élémentaire)
  • Berthenay (élémentaire)
  • Courçay (élémentaire)

3 fermetures de classes d’élémentaires sont annoncées à Tours en compensation des ouvertures de classes dans l’école des Deux-Lions à Tours. Les établissements concernés ne sont pas encore connus.

Par ailleurs, une classe de regroupement pédagogique doit fermer sur la zone Rigny-Ussé/Rivarennes/St Benoit, et c’est la commune de Rivarennes qui est concernée. 1 classe fermera sur Marceau-Courier à Saint-Pierre-des-Corps, en maternelle.

 

Les ouvertures de classes prévues en septembre :

Maternelles :

  • La-Croix-en-Touraine
  • Prévert à Ballan-Miré

Elémentaires :

  • Giraudoux-Rimbaud à Tours
  • Moulin à Chambray
  • Varennes à Veigné
  • Sablons-Sémard à SPDC
  • Vallée Violette à Joué (dans le cadre d’un projet de fusion)
  • Pierre-Prévert à Neuillé-Pont-Pierre
  • La Bergeonnerie à Saint-Martin-le-Beau

Primaires :

  • Pernay (élémentaire)
  • Pont-de-Ruan (maternelle)
  • Pérochon à Tours (élémentaire)
  • Cangey (élémentaire)
  • Guéhénno à Artannes (élémentaire)
  • Fondettes (à définir)
  • Cérelles (maternelle)
  • Curie à Saint-Pierre-des-Corps (élémentaire)
  • 4 classes à l’école Simone Veil en construction aux Deux-Lions. Plus d'infos dans notre article ici.

6 postes restent disponibles pour des ouvertures de classes non définies à ce jour.

 

Toutes ces mesures sont encore modifiables. Les réunions prévues dans les prochains jours doivent permettre d’éventuels aménagements, renoncements ou nouvelles décisions. Par exemple, plusieurs décisions ont été prises pendant le week-end : l’annulation d’une fermeture à Ballan-Miré, idem dans les écoles de l’Alouette et Liberté-République à Joué ou encore à Nazelles-Négron pour maintenir un bon accueil des élèves handicapés. A Saché, une fermeture envisagée a été rayée du projet.

Olivier Collet