Tours

Sécurité dans les écoles : "il faudra faire des travaux à Tours"

Une dépense qui n'a pas encore été chiffrée.

C'est la tradition de la rentrée : les élus font le tour des écoles pour rencontrer élèves, enseignants ou animateurs. A Tours pendant l'été, 90 000€ de travaux ont été effectués pour rénover les salles de classes, ici installer une cloison, là faire de la peinture... Du matériel informatique a également été acquis. Mais la ville risque d'avoir à faire face très vite à une nouvelle dépense imprévue et conséquente afin de renforcer la sécurité dans ses établissements qui accueillent environ 7 200 élèves, une centaine de plus que l'année dernière (5 classes ont ouvert, une a fermé).

"J'ai reçu une longue liste de la part du ministère..." explique Serge Babary, le maire. Des consignes à mettre en oeuvre au plus vite pour éviter les intrusions. Et même si certains travaux avaient été effectués préventivement suite à des manquements constatés (comme une réfection de clôture pour l'école Flaubert à Bouzignac), c'est tout un tas de chantiers qui se profile, la municipalité en a bien conscience.

Un détail par exemple : il faudra des sonneries d'alarme différentes pour prévenir d'un incendie exigeant une évacuation ou d'une alerte nécessitant un confinement dans l'établissement. "J'ai reçu les consignes avant-hier, il va maintenant falloir chiffrer tout ça, on commencera par le plus urgent" précise encore l'élu qui sait qu'il faudra sans doute aller vite dans certains cas, comme lorsqu'il a pris en ce début de semaine un arrêté interdisant de se garer à moins de 30m des établissements : "c'était une disposition de l'état d'urgence, on va faire en sorte de la faire appliquer par la police municipale."