Tours

« Je suis pour la 2ème ligne de tram, la 3ème et la 5ème »

Tram, Tour Charlemagne, santé, sécurité… Les temps forts du conseil municipal de Tours.

Tramway : Comme le conseil de l’agglo Tour(s)Plus il y a quelques semaines, les élus de la ville étaient invités à prendre connaissance du rapport de la Chambre Régionale des Comptes évoquant ses réserves sur la capacité de Tours à financer une nouvelle ligne de tramway. « C’est une analyse que l’on ne peut pas ignorer et qui appelle à la prudence » a noté le maire Serge Babary. Pressé par l’opposition de s’exprimer clairement sur ses souhaits pour l’avenir des transports tourangeaux, l’élu s’est dit favorable « à la deuxième ligne de tram, la troisième et la cinquième. On travaille sur les transports pour les vingt prochaines années. Il est par ailleurs convaincu que l’agglo a « des marges de manœuvre pour la suite. On peut gagner 6 à 7 millions d’euros en renégociant nos prêts et lever ainsi 60 à 70 millions d’euros pour travailler sur la deuxième ligne. » Quant au tracé, il indique que le futur tram devra desservir les sites oubliés par la première ligne : hôpitaux et universités, donc Bretonneau, Grandmont et le CHU Trousseau. »

Sécurité : Le centre de supervision de la police municipale permettant de regarder en direct les caméras de surveillance de la ville va déménager près du Château de Tours. En fin de conseil, une délibération portait également sur les Travaux d’Intérêt Général accueillis par les différents services de la ville (police municipale, service patrimoine…). Ils peuvent être de 40 à 280h pour les majeurs, jusqu’à 210h pour les mineurs. L’objectif de la ville est notamment d’intervenir auprès des mineurs de 16 à 18 ans.

Tour Charlemagne : Elle sera accessible au public à partir des Journées du Patrimoine en septembre moyennant un droit d’entrée de 4€50, 15€ pour le tarif famille (2 adultes et 3 enfants), 80€ pour un tarif groupe. Le site qui donnera un panorama exceptionnel sur la ville sera accessible à de petits groupes de 12 personnes maximum. Pour les personnes à mobilité réduite qui ne pourront pas faire l’ascension, il est prévu une retransmission en direct du panorama via des tablettes et ce à 360°.

Nouvelle salle : La salle Jean Vilar en annexe de l’Opéra de Tours et qui accueillera des spectacles jeune public sera également à louer pour des activités culturelles. Elle dispose d’une centaine de places. « C’est important d’avoir une nouvelle salle alors que l’on parle beaucoup du déficit de la ville dans ce domaine » a souligné l’adjointe à la culture Christine Beuzelin. 

Conférences santé : Après une première saison plutôt bien suivie par le public, de nouvelles conférences santé auront lieu le jeudi soir dès le mois de septembre en mairie notamment avec des médecins du CHU de Tours. Il y sera question du stress (en mars 2017), des accidents domestiques (le 22 septembre), les vaccins (en décembre) ou la maladie de Parkinson. Toutes ces réunions sont gratuites.

St Martin : « Il y a la Tour Eiffel dans une boule à neige alors pourquoi pas St Martin dans une boule à neige ? » : la petite phrase du maire au sujet des produits dérivés vendus pendant l’année martinienne.

Recadrage: en ouverture de la séance, le maire a rappelé aux élus que toute absence lors d'un vote était considérée comme une abstention. Manière à peine voilée de montrer qu'il avait bien vu et peu apprécié la "pause pipi" de nombreux élus lors d'un vote sur le recrutement du nouveau directeur de cabinet au moment de la dernière séance du conseil municipal.

Association : L'élu EELV Emmanuel Denis a déploré que plusieurs petites associations aux petits budgets ne savent toujours pas si elles auront une subvention, et quand. Plusieurs ont été votées ce lundi, le prochain conseil n'étant pas prévu avant septembre d'autres structures vont devoir s'armer de patience.