Tours

Crues : La-Chapelle-aux-Naux évacuée ce vendredi soir

En revanche Berthenay, Savonnières et St Genouph devraient rester au sec.

On commence à y voir plus clair au sujet de la crue du Cher et le préfet d’Indre-et-Loire Louis Le Franc avait l’air moins inquiet que jeudi soir lors de son point quotidien sur l’évolution de la situation dans le département, à l’issue d’une réunion avec les maires de la commune et une visioconférence avec la ministre de l’environnement Ségolène Royal.

Commençons par la bonne nouvelle : à Berthenay, Savonnières et St Genouph, soit pour les 1 800 personnes résidant en zone inondable en amont de Villandry, malgré la hausse du niveau du Cher, la digue devrait tenir et il n’y a pas besoin d’évacuer la zone. Un gros ouf pour les élus qui se remémoraient coupures de presses à l’appui les anciennes inondations (1940 ou 1982). Concernant le secteur en amont de Tours, pas de stress non plus. Ce qui n’empêche pas une mobilisation 24h/24 avec une surveillance des digues, au cas où. Par ailleurs la route de Savonnières est coupée depuis ce vendredi matin de Tours jusqu’au périphérique.

LIRE AUSSI :Plus d'argent pour rénover les digues ?

De plus, comme la rivière continue de voir son débit augmenter, la situation est plus compliquée à Villandry et en aval où le débit du Cher a atteint les 700m3 par seconde. Le pic de la crue est annoncé pour la journée de samedi avec un débit de 800m3 par seconde, niveau auquel la solidité de la digue n’est pas garantie. Il existe donc un risque de rupture à l’endroit où le Cher fait un coude pour se diriger droit vers la Loire et la confluence. Et là, la première commune qui serait concernée c’est La-Chapelle-aux-Naux. Si l’eau passe, elle pourrait recouvrir le village de 600 habitants en 3 à 4h avec jusqu’à 4m d’eau car le Cher reprendrait son lit naturel (à l’origine il se jetait dans la Vienne à Avoine rappelle le préfet) et vu que son niveau approche les 5m, les rues seraient littéralement noyées.

Ce vendredi soir, une opération d’évacuation de plus de 500 personnes va donc débuter, complétée par quelques évacuations d’habitants à Vallères et Villandry soit un total d’environ « 700-800 personnes ». La plupart devraient pouvoir être relogées chez de la famille ou des amis, sinon près de 700 logements sont disponibles au CROUS à Tours ou dans des établissements scolaires ainsi qu’une salle à Vallères, hors de la zone inondable. Et cette évacuation est rendue obligatoire par un arrêté préfectoral : « je ne veux pas avoir à faire d’évacuation nocturne avec des hélitreuillages en pleine nuit » a prévenue Louis Le Franc qui n’hésitera pas à demander aux gendarmes d’intervenir si des habitants refusent de partir. Il est à noter que, comme c’est le cas à Villandry depuis l’évacuation de plus de 200 personnes ce jeudi, les militaires font des rondes pour éviter les pillages.

Un mot concernant l'électricité : en cas de rupture de digue, Langeais et Azay-le-Rideau risquent de se retrouver dans le noir. La préfecture a demandé à ERDF / Enedis de trouver une solution à ce problème ce qui a été fait pour Langeais mais pas Azay.

En plus de gérer ces difficultés avec des permanences continues (un nouveau point sera fait ce samedi après-midi), les services de l’Etat doivent gérer les rumeurs genre celle d’une rupture de digue dans la matinée de vendredi à Amboise, qui a entraîné la fermeture du Leclerc (certes déjà difficilement accessible à cause de la montée des eaux). On peut lire aussi qu’il ne faut pas consommer l’eau du robinet, mais en vérité il n’y a aucun risque de ce côté-là. Si les choses évoluent comme prévu, la décrue du Cher pourrait s’amorcer en fin de week-end et début de semaine prochaine, si la digue ne cède pas. L’heure est à l’optimisme tout en maintenant une vigilance de chaque instant.

Et maintenant le point route du Conseil Départemental avec les coupures recensées en fin d’après-midi :

Nord Est
RD 61 entre carrefour RD 80 et Amboise
RD 23 sortie St Règle côté Souvigny
RD 5 à Nazelles Négron entre le bourg et 100 m après giratoire RD 205 (Cisse)
RD 83 à Athée sur Cher, lieu-dit Chandon (entre RD 140 et Chandon)
RD 80 entre RD 976 Francueil et Chisseaux
RD 81 entre RD 976 et bourg de Civray
RD 376 du pont de Bléré à la piscine
Itinéraire Loire à vélo et à noter la coupure probable de la RD 976 à Veretz dans les heures qui viennent
 
Centre
RD 17entre Beaumer et mairie d'Artannes entre PR 19,3 et 22,5 mais ouverture probable dans les heures qui viennent
RD 250 entre Montbazon et Veigné
 
Sud Est
RD 292 St Hipolyte
RD 592 à Perrusson
 
Sud Ouest
RD 7 entre Rivarennes et Lignières
RD 120 à Marnay
RD 57 à la sortie d'Azay au lieudit l'Ilette en direction de Lignières
RD 18 de l'Ile Bouchard à Pouzay
RD 218 du bourg Savigny en véron vers Candes
RD 17 à Rivarennes et Bréhémont
RD 356 à Saché (carrefour RD 17 RD 84)
RD 16 Rigny Ussé face au château
RD 8 entre Chinon et l'Ile Bouchard
RD 21A à Chinon (affleurant)
RD 119 à Bréhémont (pour rejoindre RD 7)
RD 118 à Savigny en Véron au carrefour R 7/RD 118

 

Crédit photo : James Jacquelin.