samedi 28 janvier, 2023

Porc à la cantine : Tours ne supprimera pas les viandes de substitution

L’adjointe à l’éducation réagit à la polémique de la semaine.

En annonçant lundi qu’il supprimait les menus de substitution dans ses cantines lorsque du porc devait être servi aux élèves, le maire de Chalon-sur-Saône Gilles Platret (photo) a déclenché un incendie médiatique national. Soutenu par Nicolas Sarkozy mais lynché par la gauche et lâché par une partie de son camp, il persiste et signe : pas question de revenir sur cette question, au nom de la laïcité. Même si cela faisait 30 ans qu’une telle mesure était en vigueur dans les écoles de sa ville.

A Tours aussi on propose des menus de substitution pour les élèves qui ne mangent pas de porc. En marge d’une visite dans une école du quartier des Fontaines ce jeudi après-midi, nous avons interrogé l’adjointe à l’éducation Barbara Darnet-Malaquin afin de connaître sa position. Celle-ci est très claire : « il n’est pas question de supprimer la viande de substitution proposée aux élèves qui ne mangent pas de porc, en l’occurence de la volaille. C’est important de donner aux enfants qui le souhaitent la possibilité de manger de la viande tous les midis ». Elle constate par ailleurs que le nombre d’élèves déjeunant en restaurant scolaire est souvent plus important les jours où il y a du poisson au menu plutôt que de la viande. Car il y a aussi les végétariens qui préfèrent se passer de ces protéines là tout en mangeant du poisson. Par ailleurs, la cantine pourrait faire l’objet du prochain grand chantier « éducation » de la municipalité, après les rythmes scolaires.

O.C.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !