jeudi 9 février, 2023

DEPARTEMENTALES : Les adjoints de Babary cibles du Rassemblement Citoyen Ecologiste et Solidaire

Un article où l’on parle indemnités des élus, aéroport, virage Nascar etc etc.

Serge Babary est passé Place Jean Jaurès vers 13h ce mardi après-midi. Pile au moment où le conseiller municipal vert Emmanuel Denis nous disait tout le mal qu’ils pensait de sa première année de mandat à Tours. Les deux hommes se sont salués, mais Mr le Maire est reparti sans le tract que les écologistes et leurs alliés du Rassemblement Citoyen Ecologiste et Solidaire (Front de Gauche et compagnie) distribuaient aux passants dans le cadre de la campagne des départementales.

Récapitulons : pour combattre la droite qui semble bien décidée à reprendre le pouvoir au conseil départemental à l’issue du scrutin des 22 et 29 mars, Verts et Rouges se servent de la politique que les élus UMP et UDI mènent en mairie de Tours. Par exemple, ils fustigent le cumul des mandats que convoitent les adjoints de Serge Babary via cette élection redoutant qu’ils mènent pour la Touraine les mêmes choses qu’à la ville.

« Ce n’est pas bien d’avoir des élus à 100%, sans autre emploi. Ils sont déracinés de la réalité. Ce n’est pas ce que veulent les gens » explique Claude Bourdin du collectif C’est au Tour(s) du Peuple qui veut imposer ce non cumul de mandats partout et ramène aussi le débat sur la question des indemnités des élus : « l’augmentation de 15% décidée par la nouvelle municipalité va coûter 2 millions d’euros sur la mandature. Mr Babary, il est encore temps de changer d’avis, d’autres villes l’ont fait » plaide-t-il, se désolant de la baisse de 15% des subventions qui s’annonce pour les associations alors qu’une couverture chauffante à 100 000€ pour le stade le Vallée du Cher n’a pas servi de l’hiver.

Indemnités des élus, couverture chauffante… Le tract évoque aussi l’argent versé à l’aéroport, les 700 000€ utilisés pour la construction d’un terrain de hockey, le virage Nascar N°2… Autant de dépenses inutiles pour les Verts et CADP. Des revendications rabachées depuis bientôt un an. Pourquoi un tel acharnement alors que la majorité s’est déjà justifiée à maintes reprises faisant comprendre que c’était comme ça et pas autrement ? « Les questions se reposent tous les ans. Sur plein de sujets je n’ai jamais eu de réponse » se lamente et s’offusque Emmanuel Denis en balançant dans la foulée quelques petites phrases sur les caméras de surveillance ou les rythmes scolaires, qui viennent compléter la longue liste de ses chevaux de bataille. Devenu pro des happenings, nul doute qu’il n’est pas prêt de lâcher le morceau. Surtout si les alliés des Verts aux départementales restent avec eux pour critiquer Serge Babary de concert après le scrutin. Qui sait ?

Olivier COLLET

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !