dimanche 3 juillet, 2022
  • La Gloriette
  • AZG
  • ESRA

Les Folkloriades à Tours : des femmes et de l’eau

Une délégation venue de Lettonie passe la journée à Tours ce jeudi. Explications.

Voilà un nouvel événement qui en appelle d’autres : depuis le week-end dernier, la région Centre vit au rythme des Folkloriades, une création signée Christine Bernabeu. Alors on lui a demandé ce qui signifiait ce mot inconnu de notre dictionnaire : « notre souhait est d’inviter tous les ans un peuple européen nouvellement entré dans l’Union Européenne. Nous voulons instaurer une relation de partage car, en voyageant, je me suis rendue compte que les européens ne se connaissaient pas. Et pourtant il faut se rencontrer car quand on se connait, non seulement on partage mais on peut aussi travailler, créer des liens économiques ».

Pour cette édition de lancement, c’est la Lettonie qui a fait le voyage depuis la ville d’Alsunga jusqu’à notre région. D’une part parce que la capitale du pays, Riga, a été choisie comme capitale européenne de la culture mais aussi parce que ce pays balte frontalier de la Russie est le premier visité par Christine Bernabeu lors de son épopée de deux mois menée l’an dernier, 24 775km à la rencontre des femmes de Lettonie, de Russie, de Mongolie et de Chne afin de comprendre comment elles vivaient au quotidien et notamment comment elles se fournissaient en eau et si celle-ci était de bonne qualité.

L’objectif des Folkloriades est, entre autres, d’améliorer la qualité de l’eau partout en Europe

Quand on commence à évoquer l’eau avec Christine Bernabeu, et sans vouloir faire de jeu de mot, on peut dire que la source est intarissable : « quand on parle de l’eau on pense toujours à l’Afrique. Moi je voulais me rendre compte de l’état de l’eau sur notre continent eurasien. Et il y a eu un vrai enthousiasme des femmes et des hommes que j’ai rencontrés à m’en parler. Ce qu’il faut savoir, c’est que pendant mes 62 jours de voyage, de la Lettonie à la Chine, pas une fois je n’ai eu de l’eau potable au robinet. Même dans des hôtels 5 étoiles. Les canalisations sont osbolètes, les villes sont dépassées pour gérer les déchets urbains et manquent notamment de stations d’épuration ».

Pour l’organisatrice des Folkloriades, il y aurait donc urgence à faire quelque chose mais il faut bien être réaliste : non seulement il y a un proiblème de manque de moyens mais rien ne bougera tant qu’il n’y aura pas une grave crise sanitaire… C’est aussi pour ça qu’elle a créé cet événement : parce que les entreprises françaises sont championnes dans le domaine de l’eau et que des rencontres pourraient se créer entre les projets des Lettones venues ces derniers jours et des Français désireux de partager leur savoir ou de mettre des moyens dans l’amélioration des réseaux locaux le tout afin de créer un véritable service public de l’eau aujourd’hui inexistant.

Olivier COLLET

Ce jeudi soir, à 19h, rendez-vous à la Basilique St Martin pour un concert gratuit de Suiti Sievas dans le cadre des Folkloriades.

  • ESRA

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • TALM
  • TALM
  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !