vendredi 1 juillet, 2022
  • La Gloriette
  • AZG
  • ESRA

Les petites mises au point du conseil municipal de Tours

Rythmes scolaires, Nascar, indemnités des élus… Quand les Verts ou le Modem agacent la majorité… (+ photos de la séance)

C’est long un conseil municipal de rentrée. Surtout quand on passe 2h30 sur un audit financier de la ville (lire notre article). Le problème, c’est qu’après l’examen de ce point essentiel pour l’avenir de Tours, il restait encore 58 sujets sur l’ordre du jour. Du coup la majorité de Serge Babary a tout fait pour accélérer la cadence, quitte à recadrer l’élu qui avait entrepris de lire l’intégralité de la délibération numéro 1 que tout le monde avait dans le dossier.

Mais celui qui a vraiment agacé le maire Tourangeau c’est l’écologiste Emmanuel Denis qui a toujours un lapin à sortir de son chapeau ce qui lui permet de prendre la parole à peu près à tout moment pour revenir sur les thèmes qui lui tiennent à coeur, en particulier la réforme des rythmes scolaires dont il ne cesse de souligner les points faibles depuis les premiers jours de la rentrée des classes (et notamment dans la presse, nous nous en sommes fait l’écho). « Jusqu’ici, nous n’avions pas répondu » a commencé Serge Babary après l’intervention de son opposant. Puis, sans doute préparé à cette sortie de Mr Denis, il a tenu à mettre les choses au clair.

Ca commence comme ça : « Ce que vous dîtes est faux ». Suivent 3 bonnes minutes d’explication de texte : « vous dîtes qu’il n’y a pas eu de concertation ? Si. J’ai reçu des directeurs, des parents d’élèves, les ATSEM… Au total 60 personnes. Après, ce n’est pas de la faute des élus si des directeurs d’école ou des parents sont opposés à la réforme du gouvernement ». Serge Babary a poursuivi sur le sujet des animateurs : « nous avons réalisé 200 embauches pendant les vacances pour être prêts pour le 2 septembre et proposer des acivités dès la rentrée. Nous avons eu la surprise d’avoir 85% d’enfants inscrits aux TAP alors que nous en attendions 76%. Est-ce que l’on a pas le droit à quelques semaines d’adaptation ? J’ai reçu les animateurs la semaine dernière. On travaille avec eux sur leur formation. Quant aux moyens, vous savez qu’une collectivité doit impérativement passer des appels d’offres avant toute commande publique, et ça aussi ça prend du temps ». Et le maire de conclure, sûr de lui : « personne n’est dupe, vos attaques ne sont plus de mise ».

Vous vous souvenez du Nascar ?

Emmanuel Denis, encore, a aussi pris la parole ce lundi soir pour exiger un bilan financier de la course Nascar qui s’est déroulée cet été sur un circuit à deux virages, sachant que la construction du deuxième virage a fait polémique pendant des mois. L’élu des Verts devra encore attendre un an, car lors de la réunion à laquelle il assistait seuls les chiffres de 2013 étaient disponibles. Au moins, il n’aura pas besoin de réécrire sa question…

Et si on reparlait des indemnités ?

Quand ce n’est pas les Verts qui chatouillent le maire, c’est le Modem. Pierre Commandeur a souhaité revenir sur les indemnités des élus, avançant que leur hausse décidée par la nouvelle mandature allait coûter 2 millions d’euros sur l’ensemble du mandat (ce qui est une somme en période de crise). Réponse de Serge Babary : « ces indemnités n’avaient pas été augmentées depuis six ans. Parmi les adjoints, certains ont laissé de côté leur travail pour se consacrer à leur tâche qui demande un investissement quotidien en journée et je suis fier de leur travail ». Et d’accuser Pierre Commandeur de manipuler les chiffres en affichant des montants bruts plutôt que nets.

Et enfin le Directeur Général des Services

Dans l’assemblée municipale, certains se sont émus du fait que la ville de Tours ne partage plus son Directeur Général des Services avec celui de Tour(s)Plus ce qui lui permettrait pourtant une belle économie en temps de crise surtout que les mutualisations de services sont à la mode et réclamées par de nombreuses voix. La majorité a donc rappelé que le DGS avait choisi de quitter son poste à la ville après les élections de mars et s’est finalement réjouie d’avoir la possibilité de créer ce poste important afin de gérer la commune. Un poste qui, auparavant, n’existait pas et qui, certains l’espèrent, permettra de faire avancer quelques dossiers financiers plus vite…

O.C.

Lire aussi notre article sur l’audit financier de Tours

 

  • ESRA

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • TALM
  • TALM
  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !